La princesse Kako du Japon envoie un message en langue des signes lors d’un concours de talents pour lycéens

Ce 3 octobre 2021, la princesse Kako du Japon a envoyé un message en langue des signes, dans le cadre d’un concours artistique pour les personnes sourdes et malentendantes. La deuxième fille du prince héritier Fumihito du Japon assiste chaque année à cette compétition.

Lire aussi : 26 ans de la princesse Kako : une princesse connectée en temps de crise

La deuxième fille du prince héritier Fumihito assiste au concours de talents pour malentendants

La princesse Kako d’Akishino, 26 ans, a pris l’habitude d’assister et d’envoyer un message chaque année à la cérémonie d’ouverture du concours national de performances en langue des signes pour les lycéens. Ce concours a pour but de mettre en avant les aptitudes artistiques des malentendants, en incluant notamment la langue des signes dans des disciplines comme la danse et le théâtre.

YouTube video

Lire aussi : Création d’un nouveau titre pour les femmes de la famille impériale du Japon

La princesse Kako a suivi un cursus en sciences de l’Éducation à la faculté des Lettres de l’université Gakushuin. En 2018, elle a changé d’école pour rejoindre l’Université chrétienne internationale (UCI) d’où elle a été diplômé en mai 2019. En 2017, elle avait aussi bénéficié d’un programme d’échange avec l’université de Leeds, en Angleterre, où elle a notamment étudié l’art et la psychologie. Depuis qu’elle a terminé ses études, la princesse Kako travaille en tant que membre actif de la famille impériale.

(Photo : Imperial Household Agency)
(Photo : Imperial Household Agency)

«J’espère qu’une société où tout le monde puisse vivre sans difficultés puisse se réaliser», a déclaré la nièce de l’empereur Naruhito dans son message en langue des signes, ce 3 octobre, lors de l’inauguration du concours artistique pour lycéens. La princesse Kako a ensuite assisté à quelques perfomances à distance. Le concours était diffusé en ligne, acceptant uniquement les danseurs et les comédiens sur place, à Yonago, dans la préfecture de Tottori, afin de respecter les consignes sanitaires en vigueur au Japon.

(Image : Histoires Royales)

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr