26 ans de la princesse Kako : une princesse connectée en temps de crise

Ce 29 décembre 2020, la princesse Kako d’Akishino, deuxième fille du prince héritier du Japon, fête ses 26 ans. La jeune princesse a eu une année 2020 particulière à plusieurs égards. Pour elle, il s’agissait de sa première année complète en tant que membre actif de la famille impériale. Cette année a bien évidemment été marquée par la crise du coronavirus, qui l’a obligée à assurer ses engagements à distance, en utilisant les nouvelles technologies.

YouTube video

Lire aussi : Mako et Kako du Japon rendent hommage à l’impératrice Kojun à l’occasion des 20 ans de sa mort

L’année de la princesse Kako bouleversée par la crise

L’agenda de la famille impériale du Japon a été largement impactée par la crise du coronavirus. La famille aux traditions ancestrales et au fonctionnement parfois un peu désuet n’était pas parée à affronter une telle crise. Là où les cours européennes ont rapidement mis leur souverain au travail derrière un ordinateur, assumant leurs obligations par vidéoconférence, la famille impériale du Japon, d’ordinaire déjà discrète, est devenue presqu’invisible pendant la crise.

Seuls quelques membres plus jeunes se sont fait remarquer, comme la princesse Kako. La deuxième fille du prince héritier Fumihito avait un agenda bien rempli, à assurer à distance, les rencontres physiques étant interdites. La princesse a terminé ses études au printemps de l’année dernière. En mars 2019, elle a obtenu son diplôme en psychologie à l’Université chrétienne de Tokyo. Quelques semaines plus tard, son oncle, Naruhito, est monté sur le trône du Japon suite à l’abdication d’Akihito, le grand-père de la princesse. Le reste de l’année 2019 s’est concentrée sur la passation de pouvoir entre les deux empereurs.

La princesse Kako a participé à distance à un événement pour sourd et malentendants au mois de septembre (Photo : capture d’écran YouTube)

L’année 2020 devait être la première année durant laquelle la princesse Kako devait faire ses preuves. Depuis la fin de ses études, elle fait partie des membres actifs adultes de la famille impériale. En 2020, son père devait aussi être la vedette, puisqu’il a officiellement été installé en tant que prince héritier de son frère. Cette cérémonie prévue au départ au printemps avait été repoussée à l’automne à cause de la crise. La princesse Mako, sœur ainée de la princesse Kako, devait elle aussi se marier avec son fiancé, dont le mariage était initialement prévu en 2018.

La princesse Kako et la princesse Mako assistent à une cérémonie d’hommage à l’impératrice Kojun (Photo : Jiji Press/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Le prince héritier du Japon approuve le mariage de sa fille Mako

Une princesse de 26 ans connectée

Comme le communique le Bureau impérial et le rapporte le Japan Times à l’occasion des 26 ans de la princesse, cette dernière a assumé plusieurs événements à distance. Au mois de septembre, elle a par exemple participé à une conférence durant laquelle elle s’est exprimée en langue des signes. Elle s’est également tenue informée de la crise du coronavirus, ayant reçu pas moins de 29 briefings de la part d’experts, auxquels elle s’est intéressée en posant de nombreuses questions en retour. Elle a également participé à une cérémonie au temple avec sa sœur, à l’occasion de l’anniversaire de la mort de l’impératrice Kojun. Bien évidemment, elle était aussi présente lors de l’installation de son père en tant que prince héritier, au mois de novembre.

Les princesses Mako et Kako à l’occasion du 29e anniversaire de Mako en octobre 2020 (Photo : capture vidéo)

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr