Madeleine de Suède attristée par le suicide de Daisy Coleman

Hier, TMZ annonçait le mort de Daisy Coleman, 23 ans. Cette jeune femme était apparue dans un documentaire diffusé sur Netflix, dans lequel elle témoignait du viol dont elle avait été victime à 14 ans et pour lequel son agresseur n’a jamais été puni. L’annonce de la mort de la jeune femme a touché et peiné la princesse Madeleine de Suède qui a publié un message de condoléances sur ses réseaux sociaux.

Daisy Coleman du documentaire Audrie & Daisy s’est suicidée. La princesse Madeleine de Suède pense à elle (Photo : DR)

Lire aussi : Le roi et la reine de Suède au concert de gala des 20 ans de Childhood

Le suicide de Daisy Coleman touche la princesse Madeleine

« Elle était ma meilleure amie et une incroyable fille. Je pense qu’elle croyait que je pouvais vivre sans elle, mais je ne peux pas. J’aurais voulu être capable de lui enlever sa douleur », a expliqué la mère de Daisy Coleman à TMZ, lorsqu’elle a contacté le tabloïd pour leur annoncer la terrible nouvelle. La jeune femme s’est donnée la mort dans la nuit de mardi à mercredi.

« Aujourd’hui, nous avons perdu l’une de nos étoiles les plus brillantes », écrit la troisième enfant du roi Carl XVI Gustaf et de la reine Silvia de Suède. La princesse Madeleine est peinée d’apprendre la disparition brutale de Daisy Coleman que certains de ses collaborateurs connaissaient personnellement. « Nous avons été honorés de connaître Daisy Coleman et d’avoir été témoins de sa force et de son courage ».

Lire aussi : La reine Silvia demande aux adultes d’être attentifs aux enfants durant la crise du coronavirus

Childhood Foundation finance l’association de Daisy Coleman

Après son viol et son histoire médiatisée, Daisy a fondé l’association SafeBAE, qui fait de la prévention contre le viol dans les écoles. La princesse Madeleine de Suède, qui travaille pour la World Childhood Foundation de la reine Silvia, a eu l’occasion de rencontrer Daisy. SafeBAE bénéficie d’un soutien financier de la Childhood Foundation. « Mettons fin ensemble aux agressions sexuelles et aux abus des enfants », conclut la princesse Madeleine.

Daisy Coleman raconte avoir été violée en 2012 lors d’une soirée alcoolisée, alors qu’elle n’avait que 14 ans. L’agresseur n’a jamais été puni, par manque de preuves. En 2016, elle fait l’objet d’un documentaire appelé Audrie & Daisy. Dans ce documentaire visible sur Netflix, on suit la vie de Daisy, son combat, sa reconstruction, ses traumatismes et son quotidien après le viol. En parallèle, on suit l’histoire d’Audrie, une autre jeune fille qui a été violée par trois camarades de classe et qui a mis fin à ses jours.

Lire aussi : La comtesse de Wessex en Sierra Leone pour rencontrer des victimes de violences sexuelles en temps de guerre

Sources : TMZ, Instagram/princess_madeleine_of_Sweden

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.