Margareta de Roumanie rend hommage à Ferdinand Ie à Iaşi : requiem et inauguration d’une statue à son effigie

La princesse Margareta, son époux le prince Radu et sa sœur, la princesse Sofia sont pendant deux jours à Iaşi, une ville frontalière avec la Moldavie, aussi appelée Cité royale. Plusieurs événements publics sont organisés, en vue de célébrer la Fête nationale roumaine, ce dimanche 1e décembre. Le déplacement à Iaşi d’une partie de la famille royale roumaine s’inscrit également dans le cadre des événements organisés en commémoration du centenaire de la fin de la fin de la Première Guerre mondiale.

Lire aussi : La famille royale roumaine rend hommage à Michel 1e

La visite de la princesse Margareta, Gardienne de la Couronne, à Iaşi, a commencé par un hommage religieux, dans la fois catholique romaine, au roi Ferdinand 1e et de son épouse, Marie d’Édimbourg, devenue reine de Roumanie par son mariage. La messe de requiem s’est déroulé à la cathédrale de la ville, en présence de représentants politiques.

Lire aussi : La princesse Margareta au cœur d’un incident diplomatique avec la Russie

Après la messe, la délégation royale s’est dirigée vers le palais Roznovanu, cet énorme édifice du 19e siècle, rebâti entre 1830 et 1833, qui abrite aujourd’hui l’Hôtel de ville de Iaşi. Devant le palais une nouvelle statue attendait d’être inaugurée. Une statue imposante du roi Ferdinand 1e trône à présent au milieu de la place. La statue qui commémore le roi Ferdinand été dévoilée sous les yeux de son arrière-petite-fille, la princesse Margareta. Le roi Ferdinand régna pendant la Première Guerre mondiale, jusqu’en 1927.

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.