La princesse Marie à l’hôpital Fidalefia spécialisé dans le traitement de l’épilepsie

L’hôpital Filadelfia est le seul centre médical hautement spécialisé dans le traitement de l’épilepsie au Danemark. La princesse Marie, belle-fille de la reine Margrethe II, a rendu une visite au personnel médical et aux patients, dans le cadre des célébrations du 125e anniversaire de l’hôpital.

Lire aussi : La princesse Anne à Rotterdam avant le départ pour l’Afrique du navire-hôpital Global Mercy

La princesse Marie de Danemark célèbre le 125e anniversaire de l’hôpital Filadelfia

L’hôpital Filadelfia est le seul hôpital hautement spécialisé et uniquement dédié au traitement de patients épileptiques au Danemark. L’hôpital, situé à Dianalund, à plus de 80 km à l’ouest de Copenhague, a été fondé en 1897. Il fête cette année son 125e anniversaire. Il est géré par l’institut indépendant Filadelfia, fondé cette même année par le docteur Adolph Sell. L’institut gère aujourd’hui d’autres organismes médicaux, des écoles et des même des logements sociaux, permettant d’offrir une approche holistique dans la gestion et les soins des patients.

Selon l’hôpital, environ 55 000 personnes souffrent d’épilepsie au Danemark. Ici, les experts ont une connaissance pointue de l’épilepsie, des lésions cérébrales et des autres symptômes ou diagnostics secondaires. La princesse Marie de Danemark a pu en apprendre plus sur ces troubles et leurs traitements, lors de sa visite du 2 mai.

À son arrivée à Filadelfia, la princesse a été reçue par le président du conseil d’administration Leif Vestergaard Pedersen, le PDG, Jens-Otto Skovgaard Jeppesen et le président de l’Association de l’épilepsie, Lone Nørager Kristensen. La princesse Marie, qui vit habituellement à Paris, est actuellement au Danemark où elle a assisté à la confirmation de la nièce de son époux. Elle profite de sa présence au Danemark pour assurer quelques engagements, comme la visite de l’hôpital, en sa qualité de marraine de l’Association de l’épilepsie.

Lors de la cérémonie organisée pour célébrer le 125e de Filadelfia, la princesse a prononcé un discours. « Nos cerveaux sont parmi les plus complexes mais aussi les plus fascinants. C’est là que les pensées et les sentiments naissent. L’épilepsie est une maladie compliquée du cerveau, qui provoque non seulement des crises d’épilepsie, mais aussi des défis liés à la perte de compétences et à des difficultés sociales », a déclaré Marie.

« Ici à Filadelfia, non seulement vous traitez les patients, mais vous considérez la personne dans son ensemble. Vous considérez le respect de l’homme comme une valeur primordiale. » Durant cette cérémonie, la princesse Marie a reçu un livre sur le sujet, de la part d’un enfant épileptique, qui est pris en charge dans cet hôpital et est scolarisé dans une école gérée par Filadelfia.

Dans la salle de contrôle, la princesse Marie a vu comment les médecins et les infirmières peuvent surveiller les patients 24 heures sur 24 afin d’agir le plus vite possible lorsqu’une crise se déclenche. La princesse a également vu des exemples de nouveaux équipements électroniques capables de surveiller le patient à domicile.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr