Une princesse morte du coronavirus : Marie-Thérèse de Bourbon-Parme est décédée

La princesse Marie-Thérèse de Bourbon-Parme est la première victime du coronavirus à nous quitter parmi les royautés. Cette princesse qui se qualifiait de « chrétienne de gauche » dans un article de Libération, en 2014, était également une militante monarchiste. Celle que l’on surnommait la « princesse rouge » est décédée ce jeudi 26 mars 2020 de suite de complications liées au covid-19, à l’âge de 86 ans.

La princesse Marie-Thérèse de Bourbon-Parme est la première royauté à mourir du coronavirus (Photo : Babelio)

Tout savoir sur : Les royautés et le coronavirus

Qui était Marie-Thérèse de Bourbon-Parme ?

La princesse Marie-Thérèse de Bourbon-Parme, née à Paris en 1933, était la fille de Xavier de Bourbon-Parme, prétendant carliste au trône d’Espagne, jusqu’à son « abdication », en 1975, en faveur de son fils Charles-Hugues, frère aîné de Marie-Thérèse. Xavier de Bourbon-Parme mourra 2 ans plus tard, laissant à son fils l’héritage de la maison de Bourbon-Parme, c’est à dire les titres de courtoisie de duc de Parme et de Plaisance ainsi que la prétentions aux trônes d’Espagne, de Parme et de Plaisance. Depuis sa mort en 2010, c’est son fils Carlos qui lui a succédé.

La mère de Marie-Thérèse était Madeleine de Bourbon Busset, appartenant également à la famille de Bourbon, son père étant le comte de Lignières.

La famille de Bourbon-Parme, frères et sœurs de Marie-Thérèse. Assis, Xavier de Bourbon-Parme et son épouse Madeleine de Bourbon Busset. Debout, de gauche à droite : la princesse Marie des Neiges, comtesse del Castillo de la Mota devenue religieuse, le prince Sixte-Henri, duc d’Aranjuez, la princesse Cécile, le prince Charles-Hugues et son épouse la princesse Irène des Pays-Bas, et la princesse Marie-Thérèse, comtesse de Poblet.

Lire aussi : Carlos de Bourbon-Parme a prêté serment pour devenir souverain du royaume de Valence malgré l’interdiction de l’archevêque et soulève l’indignation

La princesse rouge est morte à 86 ans du covid-19

Marie-Thérèse, quant à elle, obtient la nationalité espagnole en 1981 et est créée comtesse de Poblet. Rappelons que Xavier de Bourbon-Parme n’était autre que le fils de Robert 1e de Parme et par conséquent le frère de Zita, future impératrice d’Autriche. L’impératrice Zita fut non seulement la tante de Marie-Thérèse mais aussi sa marraine accordée lors de son baptême.

Les garçons de Robert 1e de Parme, dont Xavier de Bourbon-Parme (le plus haut avec le nœud papillon). Ses sœurs, dont la future impératrice Zita n’apparaissent pas sur la photo. (Wikiwand)

Marie-Thérèse était une militante de gauche, qui avait rencontré de nombreux hommes politiques, allant d’Arafat à Hugo Chávez, sans compter sur Mitterrand ou Malraux. Le frère de Marie-Thérèse, Charles-Hugues, qui a épousé la princesse Irène des Pays-Bas, était lui aussi un militant anticapitaliste. Il avait rencontré Tito en Yougoslavie puis avait fait un tour par la Chine et Cuba.

Diplômée d’un doctorat en langue hispanique à la Sorbonne, la princesse Marie-Thérèse n’a jamais été mariée et n’avait pas d’enfants. Elle s’est éteinte hier, atteinte du coronavirus. Pour en savoir plus sur sa vie trépidante, nous vous conseillons de lire cet article de Libération sur sa vie bien remplie.

Source : La Vanguardia

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.