La princesse Sofia de Suède se confie sur le harcèlement qu’elle a vécu quand elle a commencé à fréquenter le prince Carl Philip

Hier, le prince Carl Philip de Suède et son épouse, la princesse Sofia ont présenté à la presse et à leurs invités, le rapport Viberätter mené par leur fondation. Le fils du roi Carl XVI Gustaf de Suède et son épouse ont commandé ce rapport sur le cyber-harcèlement pour dénoncer les actes d’intimidation au quotidien à travers les réseaux sociaux. Un événement public a été organisé pour faire parler de ce rapport, et le prince et la princesse ont été invités à monter sur scène pour parler de leur expérience à ce sujet. La princesse Sofia s’est laissée aller à quelques confidences sur le harcèlement dont elle a été victime.

La princesse Sofia de Suède a été victime de cyber-harcèlement à ses débuts dans la famille royale

Dans ce rapport écrit par des experts et commandé par la Fondation du couple princier, on peut en apprendre plus sur les terribles conséquences du harcèlement en ligne et des souffrances que cela engendre chez les victimes. « Ce fut un énorme torrent de haine envers moi quand on s’est mis ensemble. C’est devenu une cicatrice dans mon âme », a expliqué pour sa part la princesse Sofia, qui elle aussi fut la cible des critiques lorsqu’elle fut présentée comme la petite amie du prince Carl Philip, il y a quelques années. Elle a expliqué comment aujourd’hui encore, elle est critiquée et harcelée régulièrement à propos de ses tenues ou de ce qu’elle fait.

Carl Philip a été moqué pour sa dyslexie

De son côté, le prince Carl Philip a expliqué que lui aussi avait été harcelé, notamment pour le fait qu’il soit dyslexique. « Ce fut difficile à gérer parce qu’on se sent seule », explique la princesse Sofia. « Mais j’avais un grand soutien avec moi et une famille forte qui me fait me sentir très aimée ». Il s’agit du premier engagement public et surtout un rapport très important de leur fondation, depuis que le roi de Suède a annoncé que les engagements publics du couple allaient diminuer et que leurs enfants perdaient leurs titres royaux afin de ne pas les obliger à devoir répondre de la Maison royale à chacune de leurs interventions.

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr

No Comments Yet

Leave a Reply