La princesse Yoko affectée par une pneumonie et atteinte du coronavirus a été transférée à l’hôpital

La princesse Yoko de Mikasa a été transférée à l’hôpital universitaire de Tokyo après un passage par la clinique du Palais impérial. Après avoir annoncé que la jeune princesse avait été testée positive à la Covid-19, la Maison impériale précise à présent qu’elle souffre d’une pneumonie.

Lire aussi : Cinq membres séniors de la famille impériale du Japon ont reçu leur troisième dose du vaccin

La cousine de l’empereur Naruhito transférée à l’hôpital universitaire de Tokyo

La princesse Yoko de Mikasa, 38 ans, est la deuxième fille du défunt prince Tomihito de Mikasa et de la princesse Nobuko. Le prince Tomihto est décédé en 2012 à 66 ans, de suites de son cancer du larynx qui lui avait provoqué de nombreuses complications, comme des pneumonies à répétition. Le prince Tomohito était le petit-fils de l’empereur Yoshihito, comme l’empereur émérite Akihito dont il était le cousin germain.

L’Agence de la Maison impériale, qui a pour habitude de ne pas communiquer sur l’état de santé de ses membres, a toutefois décidé d’annoncer que la princesse Yoko avait été testée positive à la Covid-19 ce mardi 8 février 2022, comme le rapportait Japan Times en début de semaine. Elle avait fait un test après s’être plainte de maux de gorge. Après ce diagnostic, elle avait été admise à l’hôpital situé au sein du Palais impérial.

La princesse Yoko de Mikasa est atteinte du coronavirus et a développé une pneumonie (Photo : Toru Kawata/Jiji Press/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Les 88 ans de l’empereur du Japon à la plus longue vie de l’histoire

Aux dernières nouvelles, la princesse Yoko souffre de maux de gorge et de toux liés à la pneumonie mais elle n’aurait pas de fièvre excessive. Kyodo confirme aujourd’hui que la princesse a bien rejoint un autre établissement. Elle est dorénavant prise en charge à l’hôpital universitaire de Tokyo.

Sa sœur aînée, la princesse Akiko, qu’elle a rencontrée il y a deux jours, a aussi réalisé un test qui, selon NHK, s’est avéré négatif. Japan Times s’interrogeait hier sur la façon dont la princesse avait pu être contaminée par le coronavirus alors qu’elle n’est entrée en contact avec personne de l’extérieur du palais depuis quelques jours.

Aucun des membres du personnel ni de l’entourage de la princesse n’a été testé positif. La princesse Yoko n’est pas sortie du Palais impérial depuis quelques jours. Elle a toutefois participé à une cérémonie familiale en hommage aux anciens empereurs le 30 janvier, dans l’enceinte du Palais.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr