La Suède « a échoué » : le Roi se prononce sur la stratégie covid de son pays

C’est une petite déclaration qui a mis le feu aux poudres. Le roi Carl XVI Gustaf s’est permis de donner son avis et de commenter l’actualité. Plus encore, le roi a fait une déclaration qui frôlait la déclaration politique en critiquant la stratégie particulière de la Suède dans la façon de contrer la pandémie de coronavirus.

(Photo : Linda Broström Kungl. Hovstaterna)

Lire aussi : Le roi Carl XVI Gustaf s’adresse aux Suédois en période de crise du coronavirus : « Je pense à tous les enfants qui risquent de perdre leurs grands-parents »

Une rare opinion du roi de Suède crée la polémique

Alors que la Suède était le seul pays d’Europe à opter pour la stratégie dite « d’immunité collective », dont les autorités se défendent aujourd’hui, le pays connait une seconde vague des plus inquiétantes. La Suède a statistiquement été longtemps épargnée mais la stratégie ne fonctionne plus, si bien qu’elle est devenue le pire pays en termes de contamination. Une situation qui n’aura pas échappé au roi Carl XVI Gustaf, qui a donné son avis sur le sujet.

« Je crois que nous avons échoué », a déclaré le roi de Suède, 74 ans, dans un entretien diffusé durant la traditionnelle émission de télévision dédiée à la famille royale, diffusée chaque année pendant les fêtes. Bien que les paroles du roi soit modérées, toute la presse a bondi sur cette phrase, aussi bien en Suède que dans d’autres pays, comme le rapporte FranceInfo ou la RTBF. « Beaucoup de gens sont morts, et c’est terrible. C’est quelque chose qui nous fait tous souffrir », a continué le souverain.

Lire aussi : Carl XVI Gustaf : « C’est une tragédie mondiale, un drame sans égal. Nous ne savons pas comment cela se terminera »

Le roi Carl XVI Gustaf a-t-il parlé de politique ?

Le Palais a dû se défendre face aux questions de la presse. Selon Margareta Thorgren, porte-parole du Palais, il ne s’agissait pas d’un commentaire politique : « Cela doit être interprété de façon apolitique. Le roi fait référence à l’ensemble de la Suède et à toute la société ». Selon la porte-parole «ce que le roi fait, c’est montrer de l’empathie envers tous ceux qui ont été affectés de différentes manières, ainsi qu’à ceux qui sont morts ».

Depuis quelques semaines, la Suède a durci ses règles sanitaires, alors que depuis des mois, contrairement à la majorité des pays du monde, le port du masque n’était pas obligatoire, aucun confinement généralisé n’était prévu et les déplacements étaient autorisés. Les autorités en faisaient appel au bon sens des citoyens qui devaient simplement se montrer précautionneux. Interrogé jeudi lors d’une conférence de presse, le Premier ministre a jugé que le Roi ne faisait que « confirmer ce que nous avons déjà dit », à savoir, « le fait que tant de gens soient morts est un échec, on ne peut pas le voir autrement. C’est comme ça que j’interprète les propos du roi ». Il reconnait que « des choses auraient dû être faites différemment ».

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr