La reine Elizabeth II quitte définitivement le palais de Buckingham

Elizabeth II ne résidera peut-être jamais plu à Buckingham. Elle abandonne son palais du centre de Londres, qu’elle utilisait comme lieu de travail et résidence officielle, et fait du château de Windsor sa résidence principale. La monarque de bientôt 96 ans n’a plus travaillé à Buckingham Palace depuis mars 2020.

Lire aussi : Cette photo historique et iconique de la reine Elizabeth II a 70 ans

Elizabeth II travaillera désormais depuis le château de Windsor

La presse britannique rapporte ce dimanche matin que la reine Elizabeth II a fait du château de Windsor sa résidence principale et son lieu de travail. Il semblerait qu’elle n’ait plus mis les pieds au palais de Buckingham, depuis le début de la crise sanitaire, en mars 2020. Dès le début de la pandémie, la reine a préféré vivre à Windsor, sa résidence personnelle, à quelques kilomètres de Londres. Le château était logistiquement plus simple à gérer, surtout en période où le personnel devait aussi suivre un nouveau protocole sanitaire.

La reine Elizabeth II tient déjà ses audiences à Windsor depuis quelques mois, comme ici en février 2022 (Photo : Steve Parsons/PA Photos/ABACAPRESS.COM)

Avec la crise, le prince Philip avait rapidement rejoint son épouse à Windsor, lui qui vivait habituellement à Wood Farm, une dépendance sur le domaine de Sandringham, dans le Norfolk. Le duc d’Édimbourg avait ensuite connu des problèmes de santé, suivis d’un séjour à l’hôpital, avant de décéder à Windsor, en avril 2021.

La reine Elizabeth II a pris l’habitude d’assurer ses tâches officielles depuis chez elle, dans ce château vieux de trois siècles. Elle reçoit les nouveaux ambassadeurs par un système de visioconférence entre Windsor, où elle se trouve, et Bukcingham, où sont physiquement reçus les ambassadeurs. Les entretiens hebdomadaires avec le Premier ministre peuvent se faire au téléphone et il peut aussi se rendre en quelques minutes à Windsor, en cas d’urgence.

Vue du château de Windsor au bout de la longue promenade sur le domaine de Windsor (Photo : Wikimedia Commons)

Lire aussi : Fort Belvedere : l’immense demeure néo-gothique où le duc et la duchesse de Cambridge souhaitent s’installer

Elizabeth II pourrait ne plus jamais retravailler depuis Buckingham

La reine Elizabeth II fêtera ses 96 ans le mois prochain. En février, elle a fêté son Jubilé de platine, qui sera publiquement célébré par la population lors de festivités prévues en juin 2022. La décision de se retirer à Windsor a immédiatement fait tilte auprès de la presse, car elle fait penser au choix de la reine Victoria d’officier en permanence depuis Windsor. La reine Elizabeth II a déjà régné 7 ans de plus que son aïeule.

Des travaux de rénovation ont également débuté au palais de Buckingham, ce qui aurait conforté la reine dans cette décision. Les travaux doivent durer jusqu’en 2027. Des proches parlent aussi de sa santé et de son inconfort à se déplacer. Ses plus longs déplacements récents consistaient à déménager de Windsor vers ses autres résidences, Sandringham, dans le Norfolk, en été, et Balmoral, en Écosse en hiver.

La reine Elizabeth II pourrait ne plus jamais retravailler depuis le palais de Buckingham (Photo : Wikimedia Commons)

Le prochain engagement officiel hors de Windsor est planifié au 14 mars, lorsqu’elle assistera à la messe annuelle organisée à l’occasion de la Journée du Commonwealth, à l’abbaye de Westminster. La reine Elizabeth II devrait se rendre à nouveau à l’abbaye le 29 mars pour assister à la messe de commémoration en mémoire du prince Philip, qui sera l’occasion pour des hauts représentants de l’État et du Commonwealth de faire leurs adieux au duc d’Édimbour, alors que seules 30 personnes avaient pu participer à ses funérailles l’année dernière, en raison des mesures sanitaires. Personne n’a encore confirmé la présence de la reine Elizabeth II aux festivités prévues pour son jubilé en juin, même si des proches indiquent qu’elle aimerait beaucoup y prendre part. D’ici là, son agenda public est réduit au minimum.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr