La reine Elizabeth a rendu visite au duc de Windsor avant sa mort ? La vérité historique en photos

L’épisode 8 de la saison 3 de The Crown est largement consacré à la fin de vie du prince Edward. Dans l’épisode, on y voit le prince Edward, duc de Windsor, ancien roi Edouard VIII, David pour les intimes, qui est affaibli, touché par le cancer de la gorge. Le roi déchu, qui avait été forcé d’abdiquer en 1936, a vécu le reste de sa vie à Paris, ne revenant que très peu de fois dans le pays sur lequel il a régné moins de 11 moins. L’oncle de la reine Elizabeth a mené une vie mondaine en France, aux côtés de Wallis Simpson, celle dont le mariage a provoqué son abdication. Dans la série, on a pu voir que la reine Elizabeth, prise de remords, a décidé de rendre visite à son oncle mourant, en 1972. Est-ce la vérité ?

Lire aussi : Lord Mountbatten et son coup d’État contre le Premier ministre Wilson ?

Dans The Crown, la reine Elizabeth rend visite à son oncle sur son lit de mort

Le duc d’York, interprété par Derek Jacobi, est âgé de 77 ans, il crache du sang, il est visiblement très mal en point. Le seul contact qu’il garde encore avec Buckingham Palace est une relation épistolaire avec le fils de sa nièce, le prince Charles. Voici le contexte dans lequel se déroule la fin de vie de l’ancien roi, dans la série. Autour de lui, son épouse Wallis Simpson, interprétée par Geraldine Chaplin, fille de Charlie Chaplin, s’affole comme à son habitude pour rechercher la lumière et profiter des derniers coups de projecteurs sur son couple, elle qui fut la cause de l’abdication de son mari. Malgré tout, la reine Elizabeth, interprétée par Olivia Colman, ressent des de la pitié pour son oncle affaibli, dont la vie n’a pas toujours été heureuse, principalement à cause du comportement de sa famille à son égard. Elle profite d’une visite officielle à Paris pour faire un crochet par le bois de Boulogne, où réside son oncle mourant.

Le duc de Windsor donne les lettres du prince Charles à Elizabeth…

Lorsqu’Elizabeth arrive à la Villa Windsor, au numéro 4 route du Champ d’Entraînement, dans le 16e arrondissement de Paris, elle est accueillie par Wallis Simpson, qui se plie aux courbettes protocolaires, même si on sent tout le mépris qu’elle ressent pour la reine, elle qui représente la famille royale qui l’a toujours rejetée elle et son mari. La reine retrouve l’ancien roi, installé à la hâte dans un fauteuil roulant. Celui-ci tient à se mettre debout pour se courber devant la reine. Lors de cette scène émouvante, l’ancien roi parle à la reine actuelle. Elle lui fait son mea culpa et lui aussi, car lorsqu’il était roi, il s’était souvent moquée d’elle enfant, et la surnommait Shirley Temple. Enfin, Edouard VIII avoue à la reine qu’il sait également que Charles fréquente Camilla et qu’elle devrait le laisser aimer qui il veut. Le duc de Windsor a fait les frais d’un mariage désapprouvé, ce qui lui a valu son trône et ne souhaite pas que cela arrive à son petit-neveu. Pour preuve, il donne à Elizabeth une pile de lettres qu’il a échangées avec Charles en secret, dans lesquelles il se confie sur son amour pour Camilla. Très affaibli, le prince Edward ne peut plus continuer la conversation et Elizabeth s’en va. Quelques temps plus tard, il mourra. Voici la scène telle qu’elle se déroule dans la série.

Lire aussi : La princesse Anne a-t-elle eu une relation avec Andrew Parker Bowles ?

La réalité historique : La reine Elizabeth a bien rencontré son oncle Edward avant sa mort

Place à la vérité ! L’ancien roi n’a que très peu remis les pieds sur le territoire britannique. En réalité, la seule fois où il serait revenu était pour la cérémonie d’hommage au 100e anniversaire de sa mère, la reine Mary. Lors de cette journée hommage, il s’est retrouvé pour la première fois, en 1967, aux côtés de certains membres de sa famille, tout juste trente ans après son exil en France.

Embed from Getty Images

Sur les photos prises ce jour-là, on peut voir que Wallis Simpson ne semblait pas particulièrement heureuse, la reine Elizabeth faisait mine de ne pas les voir, alors que le duc de Windsor tente de se comporter cordialement en baissant la tête devant la reine.

Embed from Getty Images

La deuxième rencontre entre le duc de Windsor et sa nièce Elizabeth, a bien eu lieu en 1972, tout juste 10 jours avant sa mort. Bien entendu, personne n’était là pour témoigner comment s’est déroulée la rencontre. Malgré tout, le contexte autour de leurs retrouvailles, comme décrit dans la série, est à peu près crédible. La seule différence majeure est la présence du duc d’Édimbourg et du prince Charles, qui eux aussi étaient du voyage. L’autre élément totalement fictif, est la correspondance entre Charles et le prince Edward. Si les deux hommes s’appréciaient réellement et ont sûrement échangé quelques lettres, il est peu probable qu’ils aient entretenu une vraie relation épistolaire. Ce qui est encore moins probable est que Charles ait mentionné Camilla dans ses lettres, celle-ci n’ayant fait qu’une apparition éclair dans sa vie, à cette date.

Embed from Getty Images

Des photos de la reine Elizabeth avec Wallis Simpson devant la villa ont été prises par la presse. Selon les historiens et biographies, la reine se serait effectivement réconciliée avec son oncle, lors de cette conversation paisible et émouvante qu’elle a pu avoir avec l’ancien roi mourant. Le duc de Windsor est mort 10 jours plus tard…

Embed from Getty Images

Ensuite, le corps du duc de Windsor a été rapatrié à Londres et la reine Elizabeth a bien participé à ses funérailles. Une fois de plus, elle est apparue aux côtés de Wallis Simpson, même si les deux femmes ne se portaient pas mutuellement dans leur cœur. C’est d’ailleurs la dernière fois que Wallis Simpson fut aperçue avec un membre de la famille. Immédiatement après les funérailles, elle est rentrée à Paris. Wallis Simpson est décédée en 1986.

Embed from Getty Images Embed from Getty Images

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr