La reine Mathilde inaugure le premier symposium à son nom sur la santé des enfants

Ce vendredi 24 juin 2022, la reine Mathilde de Belgique était invitée à inaugurer le tout nouveau symposium sur la santé mentale des enfants et adolescents qui porte son nom. Le symposium est organisé par l’Académie royale de médecine. La reine Mathilde a prononcé le discours inaugural.

Lire aussi : La reine Mathilde à Paris au Sommet mondial sur la Santé mentale

Premier Symposium de Sa Majesté la Reine par l’Académie royale de médecine

L’Académie royale de Médecine de Belgique (ARMB) a été créée en 1841, par la volonté de Léopold 1e de réunir les scientifiques de Belgique. Aujourd’hui, l’Académie est avant tout un centre de travail, de réflexion, d’échange d’idées. L’Académie se qualifie elle-même de « creuset de la pensée scientifique médicale, ainsi qu’un organe consultatif auquel les instances gouvernementales peuvent – ou doivent – se référer ». La reine Mathilde est membre d’honneur de l’Académie.

L’Académie a lancé son tout premier symposium sur la santé mentale des enfants et adolescents. Pour rendre hommage à la reine et à ses engagements sur la thématique de la santé mentale et du bien-être des enfants, l’Académie a choisi de lui baptiser l’événement du nom de la reine.

Lire aussi : Mathilde de Belgique : « J’ai décidé de faire de la santé mentale l’une de mes priorités »

La reine Mathilde inaugure le premier symposium à son nom sur la santé mentale des jeunes

Ce vendredi 24 juin, la reine Mathilde donnait le coup d’envoi du tout premier Symposium de Sa Majesté la Reine sur la santé mentale des enfants et à adolescents de l’Académie royale de Medecine. La reine s’est entretenue avec des adolescents qui ont témoigné de leurs expériences personnelles concernant le bien-être mental.

La reine Mathilde a prononcé le discours du premier symposium à son nom de l’Académie de médecine (Photo : Abacapress)

À 10 heures, la reine Mathilde a prononcé le discours d’ouverture du symposium. Elle a mis l’accent sur la « nécessité d’adopter une approche holistique pour traiter des problèmes liés à la santé mentale, ainsi que sur la prévention, la détection, l’accès aux soins et la participation des jeunes eux-mêmes au processus de soins », explique le Palais royal.

En préparation de cet évènement, la Reine a reçu le Dr. Najat Maalla M’jid, Représentante spéciale du Secrétaire général de l’Onu chargée de la question de la violence à l’encontre des enfants, et le Pr. Sylvana Côté.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr