Delphine Boël est la fille du roi Albert II : Les résultats ADN le confirment

Dans un communiqué de l’ancien roi des Belges, relayé par l’agence Belga, le roi Albert II confirme avoir reçu le résultat de son test ADN aujourd’hui. Ce test confirme que le roi Albert II est bien le père biologique de Delphine Boël. Par conséquent, Delphine Boël est la demi-sœur du roi Philippe de Belgique, de la princesse Astrid et du prince Laurent.

Delphine Boël est la fille biologique du roi Albert II. Photo prise à la Cour constitutionnelle (Crédits : histoiresroyales.fr)

Le communiqué du roi Albert II

« Sa Majesté le Roi Albert II a pris connaissance des résultats du prélèvement ADN auquel Il s’est prêté à la demande de la cour d’appel de Bruxelles. Les conclusions scientifiques indiquent qu’Il est le père biologique de Madame Delphine Boël.

Même s’il existe des arguments et des objections juridiques pour justifier le fait qu’une paternité légale n’est pas nécessairement le reflet d’une paternité biologique et que la procédure adoptée Lui paraît contestable, le Roi Albert a décidé de ne pas les soulever et de mettre un terme dans l’honneur et la dignité à cette procédure pénible.

Le Roi Albert tient à faire observer que, depuis la naissance de Madame Delphine Boël, Il n’a été mêlé à aucune décision familiale, sociale ou éducative quelconque relative à Madame Delphine Boël et qu’Il a toujours respecté le lien qui existait entre Madame Delphine Boël et son père légal. »

La fin d’un combat de reconnaissance de paternité pour Delphine Boël

En 2013, Delphine Boël, née le 22 février 1968, avait introduit sa première demande de contestation de paternité de Jacques Boël devant la justice. La contestation de paternité avait pour but de pouvoir ensuite engager une procédure de reconnaissance de paternité du roi Albert II, 85 ans.

L’artiste bruxelloise veut prouver depuis des années que son père biologique n’est autre que l’ancien roi des Belges et serait donc, la demi-sœur de l’actuel roi Philippe. Le roi Albert II aurait eu une relation extraconjugale avec la baronne Sybille de Selys Longchamps, la mère de Delphine. Le roi Albert, quant à lui, menait les batailles inverses, tentant de faire annuler chacune des décisions de justice. Après de nombreuses procédures judiciaires, les choses se sont précisées fin de l’année dernière. Le 13 décembre 2019 la Cour avait annoncé que le pourvoi en cassation du roi Albert II avait échoué. Il souhaitait à travers cette procédure que les deux arrêts de la Cour d’appel de Bruxelles soient invalidés.

À ce sujet lire : La Cour de cassation invalide le pourvoi du roi Albert II

Le roi Albert II avait accepté de se soumettre au test ADN, contraint à payer une amende importante par jour de refus, le cas échéant. Il avait néanmoins fait appel à la Cour de cassation pour annuler cette obligation, sachant que son ADN resterait sous scellé tant que cette procédure serait en cours. Avec la décision finale de la Cour de cassation, qui n’accepte pas la demande du roi, Delphine Boël pouvait continuer ses actions en justice. L’échantillon ADN dont disposait la justice pouvait être utilisé à partir de cette date. « On va demander à la Cour d’appel de demander à l’expert de finaliser son expertise et de déposer son rapport », avait déclaré Me Uyttendaele, avocat de Delphine Boël, à la sortie de la Cour de cassation en décembre.

Lors de la lecture du rapport de la Cour de cassation, il avait même été rapporté que s’il le fallait, un prélèvement post-mortem était possible, de même que l’étude ADN d’un des nombreux descendants du roi. Il ne faudra finalement pas aller jusque-là, puisque le roi Albert a accepté l’évidence, par le simple énoncé du résultat du test. Par son communiqué, il indique également qu’il met fin à tout suivi juridique puisqu’il souhaite mettre un terme à cette histoire.

Delphine Boël est la fille de la baronne Sybille de Sélys Lonchamps et du roi Albert II. Elle vit en concubinage avec Jim O’Hare depuis 2003. Ensemble, ils sont les parents de Joséphine et Oscar, qui sont par conséquent les petits-enfants biologiques du roi Albert II.

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.

No Comments Yet

Leave a Reply