Les filles du roi Michel 1e de Roumanie réunies au château de Săvârșin pour des retrouvailles en famille

Quatre des cinq filles du roi Michel 1e de Roumanie se sont retrouvées durant ces derniers jours au château de Săvârșin, à l’initiative de l’aînée de la fratrie. Margareta de Roumanie et son époux accueillaient la princesse Elena, la princesse Sofia et la princesse Marie dans l’ouest de la Roumanie. La princesse Irina a participé à la réunion de famille par vidéoconférence.

Lire aussi : Le château de Săvârșin : cinq siècles d’histoire en Transylvanie

Quatre des cinq filles de Michel 1e réunies à Săvârșin

Au pied des monts Apuseni, dans les Carpates occidentales roumaines, se trouve la petite commune de Săvârșin (Soborsin en hongrois et parfois anglicisé en Savarshin). Ce village d’un peu plus de 3000 âmes, situé dans le județ d’Arad, à l’ouest de la Roumanie est surtout connu pour son château, occupé par la famille royale de Roumanie.

La princesse Sofia, la princesse Elena, Sa Majesté Margareta et la princesse Marie de Roumanie réunies à Săvârșin (Photo : Casa Regală a României)

De 58 à 73 ans, les cinq princesses de Roumanie ont eu la joie de se retrouver physiquement et virtuellement (pour l’une d’elles), lors d’une rencontre organisée au château de Săvârșin. Margareta de Roumanie, Gardienne de la Couronne, et son époux, le prince Radu, sont à l’initiative de ces retrouvailles familiales.

Quatre des cinq filles du roi Michel 1e passent de bons moments ensemble lors de ces retrouvailles familiales (Photo : Casa Regală a României)

La princesse Elena est la sœur puînée de Margareta, étant née une année après elle. Viennent ensuite la princesse Irina, puis la princesse Sofia et la princesse Marie. La princesse Elena a deux enfants, dont sa fille est considérée comme son héritière. La princesse Irina n’est plus dynaste, tout comme ses descendants. La princesse Sofia et la princesse Marie figurent dans l’ordre de succession. La princesse Hélène a assisté à cette réunion familiale avec son époux, Alexander Nixon.

L’arbre généalogique simplifié de la famille paternelle de Margareta de Roumanie et ses sœurs, ainsi que l’ordre de succession actuel (Image : Histoires Royales)

Lire aussi : Margareta de Roumanie écrit au roi Charles III après le décès de sa cousine Elizabeth II

Margareta de Roumanie organise des retrouvailles familiales à Săvârșin

C’est entre 1650 et 1680 que les barons de Forray feront ériger un bâtiment au milieu de leur parc. Le baron András de Forray, né vers 1718, probablement dans ce manoir, deviendra un haut dignitaire de l’Empire austro-hongrois. Le baron András de Forray fut conseiller du gouvernement auprès de la monarchie habsbourgeoise et chef d’administration du comté d’Arad. En 1805, des travaux de rénovation sont entrepris, 20 ans après un incendie qui ravage la bâtisse. Un nouveau manoir, qui prend l’allure d’un petit château est construit en style néoclassique.

La famille royale de Roumanie mange dans le jardin de Savarsin (Photo : Casa Regală a României)

Par héritage, le château passe à la famille de Nádasdy, puis de Hunyady, racheté ensuite par le baron Antoniu Mocioni de Foeni. La famille Mocioni était l’une des plus influentes des Aroumains, étant originaire de Thessalie. Lorsque la Roumanie se dotera d’une famille royale, les Mocioni feront partie de l’entourage des souverains. En tant que proche de la Cour, le baron Antoniu invita à plusieurs reprises la reine mère Hélène et son fils, le roi Michel.

Les filles du roi Michel 1e et de la reine Anne devant une table dressée dans les cuisines (Photo : Casa Regală a României)

Le 26 mars 1943, le roi Michel 1e de Roumanie cherche une résidence de campagne pour sa famille et achète le château de Săvârșin, dont il était tombé sous le charme lors d’une visite. Le 26 mars 1949, la reine Anne et le roi Michel deviennent parents pour la première fois. La princesse Margareta est née le 26 mars, une coïncidence qui la prédestinait à aimer ce domaine. « Le château de Săvârşin est l’endroit le plus proche de mon âme car, à chaque fois, je vis le sentiment de la présence de la reine Hélène, qui l’a tellement arrangé, pris soin et aimé », affirme Margareta de Roumanie.

En septembre 2021, c’est dans le jardin secret de Săvârșin que Margareta et son époux Radu ont reçu la bénédiction de l’archevêque Timotei d’Arad, à l’occasion de leurs 25 ans de mariage. À l’occasion de leurs noces d’argent, ils ont posé la première pierre des fondations de la nouvelle église qui est en cours de construction sur le domaine.

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr