Le roi de Jordanie accueilli en Pologne : coopération internationale avec le président Duda

En route vers le Royaume-Uni où il est attendu pour assister au Sommet pour le climat (COP26) à Glasgow, le roi Abdallah II en profite pour visiter plusieurs pays européens. Après une première escale en Autriche, le roi de Jordanie a fait une halte en Pologne. Le roi Abdallah a rencontré le président polonais et s’est rendu sur la Tombe du Soldat inconnu.

Lire aussi : Hussein de Jordanie au Sommet environnemental du Moyen-Orient organisé par le roi d’Arabie saoudite

Suite de la tournée européenne d’Abdallah II avec une halte à Varsovie

Le roi Abdallah II était en Autriche ce 25 octobre. En Autriche, le roi de Jordanie a rencontré le président et le chancelier puis il a assisté à un exercice de l’EKO Cobra, les forces spéciales armées du pays. Le roi de Jordanie a poursuivi sa tournée européenne ce mardi 26 octobre en se rendant en Pologne. Le 27 octobre, le roi est attendu en Allemagne, puis il regagnera le Royaume-Uni le 28 octobre.

Arrivé à Varsovie, le roi Abdallah II a rencontré le président polonais, Andrzej Duda. Après une entrée protocolaire au palais présidentiel, avec les honneurs habituels, les deux chefs d’État ont discuté du renforcement de la coopération et des derniers développements régionaux. La discussion avait principalement pour but de renforcer la coopération entre les deux pays, à tous points de vue, que ce soit la coopération économique, sociale, militaire ou touristique.

Audience entre Abdallah II et Andrzej Duda

Durant cette audience, il était question pour le roi de Jordanie de rappeler la situation au Moyen-Orient, où la Jordanie fait office d’État tampon et de modérateur. Le roi «a souligné l’engagement de la Jordanie à œuvrer pour la paix et la stabilité dans la région, ajoutant que le Royaume est dédié à la paix par son choix stratégique», explique la Cour royale hachémite.

Le roi Abdallah II est revenu sur la situation en Israël et sur sa ferme position quant à la solution à deux États. Le roi de Jordanie milite fermement depuis des années pour la création d’un État palestinien indépendant, souverain et viable sur les lignes du 4 juin 1967 avec Jérusalem-Est pour capitale. Le roi de Jordanie a félicité la Pologne pour son choix de soutenir également la solution à deux États. Quant à la Jordanie, le souverain hachémite a garanti qu’il continuera ses efforts pour sauvegarder les lieux saints islamiques et chrétiens à Jérusalem, qui sont actuellement sous la tutelle hachémite.

Le prince Ali ben Hussein, demi-frère du roi, était présent lors des discussions, ainsi que le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Ayman Safadi. Les deux dirigeants ont ensuite discuté de la sécurité alimentaire et des moyens de lutter contre la pandémie. Pour terminer, il était question de coopération internationale dans la lutte contre le terrorisme.

Après cette rencontre au sommet de l’État, le roi Abdallah II s’est rendu sur la Tombe du Soldat inconnu où il a déposé une couronne de fleurs. En marge de la visite, les ministres des Affaires étrangères polonais et jordanien ont signé un nouvel accord de coopération, ainsi qu’un programme de coopération dans les domaines de l’éducation, de la science et de la culture. Cet accord s’étend jusqu’en 2024.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr