Ce roi anglais qui détrône Elizabeth II selon les amateurs d’histoire

Ce n’est pas la reine Elizabeth II, qui fêtera ses 70 ans de règne en 2022, ni la reine Victoria et ses 63 ans de règne qui ont obtenu le plébiscite des amateurs d’histoire. C’est le roi Æthelstan qui a été couronné par plus de 84 000 votants comme étant le meilleur monarque britannique de toute l’histoire. Qui est ce roi Æthelstan ?

Lire aussi : Abandonner la monarchie n’est pas une priorité pour la Première ministre néo-zélandaise

Les amateurs d’histoire considèrent Æthelstan comme le plus grand souverain anglais

Le roi Æthelstan est «officiellement le plus grand monarque d’Angleterre», ont annoncé Tom Holland et Dominic Sandbrook dans le dernier podcast de leur chaine The Rest Is History. Plus de 84 000 amateurs d’histoire qui suivent leurs émissions, ont voté pour élire le plus grand souverain britannique de tous les temps. Qui est ce monarque né fin du 9e siècle, qui bat tous les Henry, la dynastie des Tudor et celle des Stewart ? S’il vous manque Æthelstan dans votre connaissance de l’histoire, il vous manque alors toutes les fondations de la monarchie britannique, puisqu’il s’agit du tout premier roi d’Angleterre.

Une représentation du roi Æthelstan qui présente une copie de la Bible à Saint Cuthbert (Image : domaine public)

Lire aussi : La Guerre des Deux-Roses : une tragédie en plusieurs actes

Né vers 894, Æthelstan (ou Athelstan) était le fils d’Édouard l’Ancien, lui-même fils d’Alfred le Grand. Alfred avait succédé à son frère en tant que roi de Wessex, un territoire au sud-ouest de l’île britannique. Il est connu pour avoir repoussé les Danois et, sa conquête de territoires lui permettra d’être reconnu comme le roi des Anglo-Saxons vers 880. Son fils Edouard lui succède en 899, puis son propre fils, Æthelstan, en 924.

En 927, Æthelstan conquiert le royaume viking d’York et son royaume occupe à présent toute l’Angleterre. Il est alors considéré comme le premier roi des Anglais. Sa diplomatie européenne sera assurée par le mariage de ses demi-sœurs avec de nombreux souverains, comme sa sœur Edwige qui épousera Charles III le Simple, roi de Francie occidentale. Mort en 937, célibataire et sans héritier, son frère Edmond lui succédera.

Athelstan a remporté ce concours de souverain en affrontant en finale Elizabeth 1e. Il a remporté de peu le tournoi à 50,5 % contre 49,5%. Les organisateurs du concours sont étonnés du résultats même si pour eux cette victoire est plus que méritée. «Athelstan était l’un des pères fondateurs de l’Angleterre. C’était un grand conquérant, mais il était bien plus que cela», rappelle Tom Holland.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr