Le roi de Suède reçoit le Secrétaire général de l’OTAN en audience

Comme l’Irlande, la Finlande et l’Autriche, la Suède fait partie des quelques pays membres de l’Union européenne à ne pas être membre de l’OTAN. Néanmoins, la Suède adhère au Partenariat pour la Paix de l’OTAN et organise cette semaine une importante réunion de l’organisation. À l’occasion de cette conférence, le roi Carl XVI Gustaf a reçu en audience Jens Stoltenberg, le Secrétaire général de l’OTAN.

Lire aussi : Le roi Philippe et la reine Mathilde organisent une réception pour le Secrétaire général de l’OTAN pour la Nouvelle année

Carl XVI Gustaf et Jens Stoltenberg parlent de la sécurité en Europe du Nord

C’est en 1949 que la Suède a choisi de ne pas rejoindre l’OTAN. Elle a toutefois adhéré au Partenariat pour la Paix (PPP) et est un partenaire solide de l’organisation. Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, est actuellement en visite en Suède et en Finlande avec une délégation du Conseil de l’Atlantique Nord (CAN). Mardi 26 octobre, la délégation a également visite au Premier ministre suédois, au ministre des Affaires étrangères, au ministre de la Défense, au ministre de l’Intérieur et au Parlement suédois. La visite du CAN se termine dans l’archipel de Stockholm où se déroule l’exercice naval SWENEX.

Lire aussi : Le roi Philippe rencontre le roi Abdallah II de Jordanie, en visite d’affaires en Belgique et à l’OTAN

Durant sa visite à Stockholm, Jens Stoltenberg a également répondu à l’invitation du roi de Suède. Carl XVI Gustaf a reçu le Secrétaire général de l’OTAN pendant environ un quart d’heures. Les deux hommes ont échangé à propos de la sécurité en Europe du Nord. Le roi de Suède et le Secrétaire général se connaissent de longue date puisque Stoltenberg est actif en politique depuis de nombreuses années. Il a été Premier ministre de la Norvège de 2000 à 2001, puis de 2005 à 2013.

La Suède a déjà participé à des missions dirigées par l’OTAN en Bosnie, au Kosovo, en Afghanistan et en Libye. L’opinion publique suédoise reste toujours majoritairement opposée à l’adhésion du pays à l’OTAN.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr