Le roi de Suède condamne fermement les actions de la Russie en Ukraine lors d’un engagement militaire

Le roi Carl XVI Gustaf a présenté le nouvel étendard à un régiment des Hussards ce 7 mars 2022. Profitant de la parole qui lui était donnée, le roi Carl XVI Gustaf a commenté la situation en Ukraine et a fermement condamné les actions menées par la Russie depuis douze jours.

Lire aussi : Le message fort de la reine Letizia qui porte un « vyshyvanka », une blouse traditionnelle ukrainienne

Le discours extrêmement politique et engagé du roi Carl XVI Gustaf de Suède

Ce lundi 7 mars 2022, le roi Carl XVI Gustaf de Suède a participé à une cérémonie militaire au régiment des Hussars K3 à Karlsborg. La tradition veut qu’un nouvel étendard soit présenté à chaque nouvelle formation d’une unité. La cérémonie a lieu habituellement lors de la réorganisation d’un régiment ou lorsque le régiment se divise en deux unités après avoir connu une augmentation de ses effectifs.

Le roi de Suède a présidé cette cérémonie, au cours de laquelle il a prononcé un discours. Le roi Carl XVI Gustaf a profité de ce moment pour s’exprimer publiquement quant aux opérations militaires de la Russie en Ukraine. La plupart des monarques européens ont envoyé un message pour désapprouver et condamner les actions de Vladimir Poutine. Le roi de Suède est le premier, et pour le moment le seul roi d’un pays européen, à avoir condamné la Russie lors d’un discours prononcé en public. Sa prise de position risquée pour un souverain a été immédiatement relayée dans la presse scandinave.

Lire aussi : Le prince Vincent et la princesse Josephine déposent des fleurs devant l’ambassade d’Ukraine avant de se rendre à l’école

« L’Europe est dans une situation extrêmement difficile », a déclaré le roi de Suède dans son discours. Une situation dans laquelle elle ne s’était plus retrouvée « depuis très longtemps. La Fédération de Russie a envahi l’Ukraine. Ceci est contraire au droit international et met hors jeu les libertés et droits fondamentaux. La catastrophe humanitaire est un fait. Les gens fuient leurs foyers et leur pays. Les familles sont divisées. Des innocents meurent ».

Le roi Carl Gustaf a poursuivi : « La Suède a, entre autres, avec d’autres pays de l’UE, dans les termes les plus forts possibles, condamné les actions russes. Nos pensées vont au peuple ukrainien. La Suède en tant que nation aide de diverses manières. Et de nombreuses personnes et organisations, ici en Suède et à l’étranger, font maintenant des efforts inestimables pour aider ».

Le chef d’État suédois a conclu : « Ce qui se passe actuellement dans notre région immédiate a également des conséquences importantes pour la Suède. Cela souligne le sérieux et l’importance des activités des forces armées suédoises. Un devoir qui est porté par vous, parmi d’autres, qui êtes ici aujourd’hui ».

Le roi de Suède a prononcé un discours très engagé et ferme contre la Russie (Photo : Sara Friberg, Kungl. Hovstaterna)

La Suède n’est pas membre de l’OTAN mais est membre de l’Union européenne, au contraire de la Norvège, qui est membre de l’OTAN mais non membre de l’UE. La semaine dernière, la Suède et la Finlande ont fait savoir qu’elles étudiaient la possibilité de rejoindre l’alliance. La Suède est l’une des nations les plus neutres d’Europe et n’a pas été dans une alliance ou impliquée dans une guerre depuis 1814. Cette année-là, la Suède est entrée en guerre pendant quelques mois contre la Norvège.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr