Le roi du Cambodge dégrade un général de la police pour avoir organisé une lockdown party

C’est un véritable scandale au Cambodge. Un haut gradé de la police nationale a été destituée et renvoyé devant les tribunaux pour avoir organisé une soirée clandestine pendant la période de crise sanitaire. Le roi Norodom Sihamoni l’a privé de son grade par un arrêté royal.

Lire aussi : Le fils de la princesse Anne interrogé par la police pour un voyage suspect

Un général cambodgien privé de son grade par le roi Norodom Sihamoni

Le 16 avril 2021, la police du district de Meanchey, un quartier de la capitale cambodgienne, a arrêté le général deux étoiles Ung Chanthuok à son domicile. Il est accusé d’avoir organisé une soirée clandestine, en pleine période de crise sanitaire. Le confinement est toujours d’application au Cambodge. Le général était chef adjoint de la Commission générale de la police nationale.

Le chef de la police avait organisé une soirée à laquelle ont participé une dizaine de personnes, qualifiés comme ses «locataires» par l’agence de presse chinoise Xinhua. Quand la police est arrivé, les invités se sont échappés et le policier s’est retrouvé seul avec deux autres personnes, pour accueillir ses collègues venus constater le délit.

Lire aussi : La police expulse 200 invités d’une fête illégale organisée par un prince africain à Madrid

«Il avait organisée une soirée pour boire, danser et chanter avec quelques dizaines de personnes», explique la presse. Arrêté (les photos de l’arrestation ici), il devrait à présenté devant un tribunal de Phnom Penh, la capitale cambodgienne, où un nouveau confinement total était imposé du 15 au 28 avril dans le but d’endiguer la propagation du coronavirus.

Le Premier ministre Hun Sen «a aussi envoyé une lettre au Roi pour qu’on lui retire son rang et ses deux étoiles de général et pour demander à ce que la court lui inflige la peine maximale possible», écrit Khmer Times. Le roi Norodom Sihamoni s’est exécuté et a signé un arrêté royal demandant la restitution des étoiles de l’ancien général. Ung Chanthuok  sera également poursuivi en vertu de la loi anti-covid du royaume.

Le Cambodge subit sa troisième vague d’épidémie de coronavirus depuis la fin février. La campagne de vaccination a commencé le 10 février dans le pays et environ 1,2 million d’habitants sur les 16 millions que compte le pays, ont été vaccinés.

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr