La police expulse 200 invités d’une fête illégale organisée par un prince africain à Madrid

Ce samedi, les autorités madrilènes sont intervenues dans une villa à Aravaca, un quartier de la capitale. La police a expulsé 200 invités qui participaient à cette soirée, ne respectant pas les règles sanitaires actuelles. L’organisateur de cette soirée clandestine est le prince Randy Koussou Alam-Sogan, héritier d’une longue dynastie tribale béninoise, membre de l’ancienne famille royale de Dahomey.

La police a expulsé 200 invités qui participaient à une soirée organisée par le prince béninois Randy Koussou Alam-Sogan (Photo : Princerandysogan.com)

Lire aussi : Le prince Joachim contaminé au coronavirus après une fête de la haute société en Espagne

Le prince Randy Koussou Alam-Sogan organise une soirée illégale à Madrid

La police de Madrid a expulsé environ 200 personnes qui faisaient la fête ce weekend dans une villa située dans les beaux quartiers de la capitale. Après l’intervention de la police, les réseaux sociaux se sont emballés. Des dizaines de tweets se sont transformées en fake news, annonçant que la villa appartenait à l’ancien Premier ministre socialiste José Luis Rodríguez Zapatero. Plusieurs médias ont rapidement démenti cette info, expliquant que l’ancien chef du gouvernement possédait bien une villa dans ce quartier mais que la police n’était pas intervenue chez lui.

En réalité, la soirée illégale était organisée par le prince Randy Koussou Alam-Sogan, un homme d’affaires connu en Afrique et en Europe. Le prince Randy Sogan est président et chef des stratégies d’investissement du groupe BLH , une société panafricaine de conseil en investissement qui opère actuellement dans 35 pays africains et gère plus de 200 opérations et actifs d’investissement. BLHG gère actuellement un portefeuille de projets d’une valeur de près de 18 milliards de dollars. En outre, le prince multimillionnaire est un philanthrope de premier plan et un ambassadeur des Arts, de la Mode et du Sport au Royaume-Uni.

Lire aussi : Joachim de Belgique écope de 10 400 € d’amende pour son escapade en Espagne

Le prince béninois avait invité des célébrités à faire la fête malgré les restrictions sanitaires

Sur son site Internet, le prince Randy indique « posséder des actifs comme des concessions minières, des terres agricoles, des avoirs en or, des investissements stratégiques dans différents services financiers, technologies de la santé et d’énergie renouvelable d’une valeur approximative de 282 millions de dollars ». Le prince Randy, descendant de la famille royale de Dahomey, actuel Bénin, réside entre l’Afrique, Amsterdam, Paris et Londres, où il vit avec sa petite amie, la mannequin argentine Sonia Sol Lemos.

Le prince Randy Koussou Alam-Sogan avait loué la maison de plus de 2800 mètres carrés à Luis García-Abad et Marina Oviedo pour organiser sa soirée. Luis García-Abad « travaille en tant que manager sportif et représente, entre autres personnalités du monde du sport, le pilote de Formule 1 Fernando Alonso », rappelle El Español.

Histoire Royales a identifié que c’est dans cette villa du quartier d’Aravaca qu’a eu lieu la soirée illégale (Photo : capture Google Maps/Google Earth)

Lire aussi : Mary de Danemark s’excuse pour le non-respect des règles sanitaires lors d’une visite

Selon le médias AS, la police a réussi à identifier environ 200 personnes, « quatre d’entre elles ont été arrêtées pour désobéissance et résistance à l’autorité ». De nombreuses personnes ont réussi à prendre la fuite par groupes, lorsque la police est arrivée sur les lieux, alertée par des voisins qui avaient repéré une activité suspecte et un nombre important de voitures garées dans le quartier. Les personnes identifiées recevront toute une amende pour avoir mis en danger la population et ne pas avoir respecté les consignes sanitaires actuelles qui interdisent les rassemblements afin d’endiguer la propagation du coronavirus.

L’un des participants à la soirée, qui a reconnu publiquement son erreur est le basketteur Willy Hernangómez. Il est champion du monde de basket avec l’équipe espagnole et joueur de la NBA. Il s’est excusé publiquement sur les réseaux sociaux pour sa participation à la soirée polémique. « Suite aux dernières informations qui ont émergé à mon sujet, j’ai voulu, dans un premier temps, confirmer que j’étais bien présent à cet événement », a publié le joueur sur Twitter. « Deuxièmement, et surtout, je voulais m’excuser publiquement, en assumant mon erreur et en étant pleinement conscient de ce que cela implique dans la situation que nous vivons », a ajouté le joueur des Hornets.

Sources : AS, Prince Randy Sogan

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr