Le roi du Cambodge instaure deux jours de plus pour accorder sa grâce aux condamnés

Le roi Norodom Sihamoni a signé un arrêté royal dans lequel il permet d’octroyer sa grâce royale à des condamnés, à deux nouvelles occasions durant l’année. Ce qui porte à cinq jours, le nombre d’occasions où le souverain étudie la possibilité d’offrir son pardon.

Le roi Nordom Sihamoni accordera sa grâce royale à deux occasions supplémentaires (Photo : WikiCommons)

Lire aussi : Le roi du Cambodge gracie 155 prisonniers

Le roi Norodom Sihamoni accorde dorénavant son pardon 5 fois par an

Chaque année, à trois reprises, le roi du Cambodge publie une liste de condamnés qui bénéficient de sa grâce royale.  Le Nouvel An khmer, à la mi-avril cette année, la célébration de Vesak, fin mai et les festivités de Bon Om Touk, fin novembre, sont traditionnellement les jours où le roi du Cambodge accorde sa grâce. À présent, deux dates supplémentaires sont ajoutées au calendrier.

Dorénavant, le 7 janvier, qui est le Jour de la Victoire, et le 9 novembre, qui est le Jour de l’Indépendance, le roi Norodom Sihamoni accordera également sa grâce, après avoir étudié les dossiers des condamnés. La grâce n’est pas seulement une annulation de la peine, elle peut aussi consister en une réduction de peine. La réduction de peine est généralement accordée aux condamnés qui ont déjà purgé deux tiers de leur peine et qui souffrent d’une maladie ou ont un âge avancé. Les prisonniers qui font preuve d’un comportement exemplaire et participent aux tâches communautaires peuvent aussi espérer être graciés.

Lire aussi : Le roi du Cambodge pleure la mort de son demi-frère, le prince Norodom Yuvaneath

Le ministre de la Justice espère que cette grâce est un peu comme une récompense qui donnera une motivation aux prisonniers de bien se comporter. La justice cambodgienne connaissait un retard monstrueux dans le traitement des dossiers. Une campagne avait été lancée pour remédier à ce problème, et malgré la crise du covid, comme le rapporte Khmer Times, les tribunaux ont réussi à traiter 35 000 dossiers en un temps record de 222 jours. « Le comité de campagne a félicité les juges, les procureurs, les greffiers, les fonctionnaires des tribunaux et les institutions compétentes pour l’élimination de l’arriéré afin de servir les intérêts du peuple et de promouvoir la justice », a rapporté la presse locale.

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr

No Comments Yet

Leave a Reply