Mohammed VI gracie la journaliste emprisonnée pour avoir avorté

Le roi Mohammed VI du Maroc, remis de sa grave pneumonie qui l’avait empêché de se rendre aux funérailles de Jacques Chirac, a décidé d’offrir sa grâce à une journaliste marocaine qui travaille pour le quotidien Akhbar Al Youm, emprisonnée depuis le 31 août. Le tribunal de Rabat avait condamné Hajar Raissouni à 1 an de prison pour un « avortement illégal » et pour avoir eu des « rapports sexuels hors mariage ».

Hajar Raissouni graciée par le roi du Maroc

Le roi du Maroc a décidé d’accorder son pardon à Hajar Raissouni qui a exprimé sa volonté de se marier avec son compagnon soudanais et de fonder une famille en accord avec les lois et les coutumes marocaines. La grâce de Sa Majesté a été accordée « malgré l’erreur qu’ils ont commise », précise le communiqué du ministère de la Justice. Le roi accorde également son pardon au compagnon d’Hajar Raissouni mais aussi au personnel médical qui a pratiqué l’avortement. Comme le précise le communiqué du ministère, le pardon royal est accordé selon le droit de grâce que possède le roi.

Hajar Raissouni et son compagnon ont appris la nouvelle

L’avortement et les rapports sexuels hors mariages sont illégaux au Maroc. Il est possible d’être arrêté et poursuivi en justice sur base de dénonciations. Plus tôt dans le mois, plusieurs manifestations réunissant quelques centaines de personnes avaient été organisées à Rabat pour protester contre l’emprisonnement de la journaliste. L’affaire avait fait grand bruit et avait été largement relayée dans la presse. Une ONG humanitaire a d’ailleurs fait pression pour que la journaliste soit relâchée. Le roi Mohammed VI a entendu les protestations et a décidé de gracier la journaliste, son compagnon et les médecins, à condition que la journaliste accepte d’épouser son compagnon soudanais et qu’ensemble, ils fondent une famille selon les traditions marocaines.

Des manifestants protestaient pour la libération de Hajar Raissouni

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.