Le roi du Maroc présente son nouveau gouvernement dirigé par le milliardaire Aziz Akhannouch

Le roi Mohammed VI a posé avec son nouveau gouvernement au Palais royal de Fès. Le roi du Maroc a nommé un proche, Aziz Akhannouch, comme Premier ministre. Le chef du gouvernement a pour mission de redresser le pays sévèrement touché par les différentes crises, dont la crise sanitaire qui a impacté le tourisme et la vie des Marocains.

Lire aussi : La Nuit du Destin de Mohammed VI et son fils

Mohammed VI convie le gouvernement Akhannouch au Palais royal de Fès

Le 7 octobre 2021, le roi Mohammed VI a nommé Aziz Akhannouch nouveau chef du gouvernement du Maroc. Aziz Akhannouch est un homme d’affaires, qui figure dans le fameux classement Forbes, avec une fortune dépassant les 2 milliards de dollars en 2019. Ancien ministre de l’Agriculture, actuel président du parti RNI (Rassemblement national des indépendants), il est également maire d’Agadir.

«Dans cette équipe constituée largement de technocrates, les titulaires des ministères régaliens sont reconduits. Ainsi, le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita est maintenu dans ses fonctions dans un contexte de tensions régionales, notamment avec l’Algérie. Abdelouafi Laftit conserve le portefeuille de l’Intérieur», TV5 Monde Info. Sept femmes sont nommées dans ce gouvernement composé de 24 ministres.

Le nouveau gouvernement d’Aziz Akhannouch pose au Palais royal de Fès (Photo : Azzouz Boukallouch via Balkis Press/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Mohammed VI lance la campagne de vaccination au Maroc en recevant la première dose

Le nouveau gouvernement a été formé suite aux élections législatives du 8 septembre qui a conforté les trois partis de la majorité dans sa domination du pouvoir. Le gouvernement aura la tâche de sortir le pays en crise, après la pandémie et dans le contexte tendu avec son voisin, l’Algérie. En août dernier, l’Algérie a rompu ses relations diplomatiques à la suite de tensions au sujet du Sahara occidental. Le Maroc revendique la souveraineté sur le Front Polisario, ancienne colonie espagnole.

Au premier rang : Aziz Akhannouch, le roi Mohammed VI, le prince héritier Moulay Hassan et le frère du roi, le prince Moulay Rachid (Photo :Azzouz Boukallouch via Balkis Press/ABACAPRESS.COM)

Le roi du Maroc a convié son gouvernement au Palais royal de Fès afin d’immortaliser sa nouvelle composition. Selon la Constitution de 2011, «le Roi cède certaines de ses prérogatives au Parlement au au gouvernement. Il conserve certains pouvoirs étendus et le dernier mot sur les décisions stratégiques», rappelle Africa News. Le prince héritier Moulay El-Hassan et le prince Moulay Rachid ont également participé à la rencontre et figurent sur la photo prise en compagnie du nouveau gouvernement.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr