Le roi Felipe rend hommage à Blanco et aux victimes du terrorisme au Pays basque

Le roi Felipe a pris part à la cérémonie commémorative à Ermua, ce dimanche 10 juillet 2022. Le roi était appelé à présider cet acte institutionnel d’hommage aux victimes du terrorisme. L’hommage était rendu à toutes les victimes du terrorisme, à l’occasion du 25e anniversaire de l’enlèvement et du meurtre de Miguel Ángel Blanco.

Lire aussi : Felipe et Letizia inaugurent le Centre commémoratif des victimes du terrorisme

Le roi Felipe préside l’acte commémoratif en mémoire de Miguel Ángel Blanco

Miguel Ángel Blanco, né en 1968 à Ermua, dans le Pays basque, avait 29 ans lorsque l’ETA l’a enlevé le 10 juillet 1997. Blanco était un conseiller municipal d’Ermua, membre du Parti populaire. Son corps sans vie, touché par deux balles, a été retrouvé deux jours plus tard dans la ville de Gipuzkoa de Lasarte. Il s’agissait du 78e enlèvement du groupe terroriste ETA depuis 1970. Il était le 10e des kidnappés ayant été assassinés. La fondation à son nom a vu le jour en décembre de la même année. La fondation œuvre pour sa mémoire et pour soutenir les familles des victimes du terrorisme.

Le roi Felipe est arrivé dans le Pays basque en fin de journée, ce dimanche. Il a été accueilli par les autorités locales d’Ermua et par le président du gouvernement, Pedro Sánchez. Le président du gouvernement basque, le président du parlement basque, le chef de l’opposition et d’autres représentants des autorités de la province de Biscaye étaient présents.

Lire aussi : Felipe et Letizia rendent hommage aux victimes du terrorisme lors d’une cérémonie d’État

Le roi Felipe était assis au premier rang, dans le Centre sportif municipal qui porte le nom de Miguel Ángel Blanco. De la famille de Miguel Ángel Blanco était assise aux côtés du roi. La cérémonie d’hommage a démarré par l’interprétation du Prélude de Bach. Un reportage a été diffusé, rappelant les faits qui se sont produits en 1997. La sœur de Blanco est montée sur scène et a reçu une réplique miniature de la statue érigée au centre d’Ermua, qui fait office de monument en hommage à toutes les victimes du terrorisme. La statue est une œuvre du sculpteur Agustín Ibarrola.

Le roi Felipe a prononcé un discours en hommage à Miguel Ángel Blanco (Photo : capture d’écran vidéo)

La sœur de Blanco a pris la parole ainsi que le président du gouvernement basque, le président du gouvernement espagnol, puis le roi Felipe. Le roi d’Espagne a déclaré : « Les victimes du terrorisme rendent notre démocratie digne. Leur douleur et celle de leurs familles nous importent et nous concernent. À ce titre, ils méritent en permanence notre respect et notre plus grande considération. Continuons donc à œuvrer pour que ce que nous avons vécu ne tombe pas dans l’oubli ; pour que l’unité puisse nous rassembler autour de notre histoire, afin que l’esprit d’Ermua nous rappelle, chaque jour, la valeur de la paix, de la vie, de la liberté et de la démocratie ».

L’hommage s’est terminé par un morceau de musique et une rencontre avec les proches de Miguel Ángel Blanco et Sotero Mazo. Pour conclure l’acte, le roi Felipe s’est rendu, avec le reste des autorités et des personnalités, devant la sculpture en Hommage aux victimes du terrorisme qui représente le visage de Blanco. Les autorités et le roi Felipe ont déposé des fleurs rouges puis ils ont respecté une minute de silence.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr