Le roi Frederik X bouleversé par l’incendie de la Bourse de Copenhague

Le 16 avril 2024, un important incendie s’est déclaré à la Bourse de Copenhague, un bâtiment du 17e siècle, qui comprenait une tour sculpturale caractéristique. Le roi Frederik X s’est réveillé ce mardi en apprenait la tragique nouvelle. Le souverain a fait part de sa tristesse à travers un communiqué.

Lire aussi : La reine Margrethe fête ses 84 ans avec le roi Frederik X, la reine Mary et la princesse Benedikte

L’incendie de la Bourse de Copenhague a attristé les souverains danois

« Ce matin, nous nous sommes réveillés avec un triste spectacle : la fumée sur les toits de Copenhague témoignait de l’incendie dévastateur de la Bourse », commence le roi Frederik X, dans un communiqué envoyé ce mardi 16 avril, après avoir observé la fumée depuis l’une des fenêtres du palais Frédéric VIII où il réside. Le roi Frederik et la reine Mary se préparaient alors pour rejoindre la reine Margrethe, qui les avait conviés à son déjeuner d’anniversaire au palais de Fredensborg, au nord de Copenhague.

« Une partie importante de notre patrimoine culturel architectural a été et continue d’être en flammes », déplore le roi Frederik. En effet, un incendie s’est déclaré vers 7 heures 30 du matin. Plus de 200 personnes, dont des policiers, des pompiers et des soldats ont participé à une opération de sauvetage du bâtiment construit entre 1619 et 1640 sur ordre du roi Christian IV. Le bâtiment a véritablement abrité la Bourse du Danemark jusqu’en 1974. Il était en travaux de rénovation depuis 2022, Le bureau Leif Hansen Arkitekter était en charge du chantier.$

Le roi Frederik X a réagi à l’incendie de la Bourse de Copenhague et a remercié les personnes qui sont intervenues pour maîtriser le feu (Photo : Keld Navntoft, Kongehuset)

Lire aussi : Le roi Frederik X reçoit pour la première fois les lettres de créance des nouveaux ambassadeurs

Frederik X réagit à l’incendie de la tour dragon de la Bourse

« Depuis 400 ans, le bâtiment de la Bourse de Christian IV constitue un point de repère important pour Copenhague », continue le roi Frederik. « Au fil des générations, la flèche caractéristique du dragon a contribué à définir Copenhague comme la « ville des tours ». » Une tour de 56 mètres de haut en forme de spirale, représentant des queues de dragon entremêlées, était sa caractéristique principale.

« Jusqu’à aujourd’hui, nous considérons le bâtiment historique comme un magnifique symbole de notre capitale et un bâtiment dont nous, en tant que nation, sommes fiers ». À l’heure actuelle, l’incendie ne risque plus de se propager, et il n’y a aucun blessé, ont précisé les services de secours. Le ministre de la Culture, Jakob Engel-Schmidt, a annoncé à DR, qu’il « fera tout » pour que la flèche du dragon puisse à nouveau dominer Copenhague. « La Reine et moi tenons à remercier tous ceux qui, depuis tôt ce matin, ont veillé à ce que personne ne soit blessé et qui se sont battus pour sauver autant que possible à la fois le bâtiment et les nombreux trésors culturels et œuvres d’art que la Bourse contient », a conclu le roi Frederik.

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine a été concepteur-rédacteur et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français. Spécialiste de l'actualité des familles royales, Nicolas a fondé le site Histoires royales dont il est le rédacteur en chef. nicolas@histoiresroyales.fr