Le roi Harald V témoin de la passation de pouvoir au nouveau Premier ministre Jonas Gahr Støre 

Mardi 12 octobre, la Première ministre Erna Solberg a présenté sa démission au roi Harald V. Le roi Harald a assuré son rôle constitutionnel en chargeant Jonas Gahr Støre de former un nouveau gouvernement. Ce 14 octobre, la formation du gouvernement a eu lieu au Palais, et la passation de pouvoir entre le gouvernement démissionnaire et le nouveau gouvernement s’est déroulé en présence du roi.

Lire aussi : Le roi du Maroc présente son nouveau gouvernement dirigé par le milliardaire Aziz Akhannouch

Erna Solberg sort et Jonas Gahr Støre entre

Dans la journée du 14 octobre 2021, deux conseils des ministres ont eu lieu au Palais Royal d’Oslo, deux jours après l’ouverture de l’année parlement par le roi Harald, qui a assuré la cérémonie la plus protocolaire de l’année, en lisant le discours depuis son trône installé au centre du Storting. Le 12 octobre 2021, la Première ministre conservatrice Erna Solberg, à la tête du gouvernement depuis 2013, avait remis sa démission, après avoir perdu la majorité parlementaire suite aux élections législatives du 13 septembre.

Ce jeudi, c’est le gouvernement démissionnaire d’Erna Solberg qui est arrivé le premier au Palais Royal d’Oslo. La réunion de deux heures, s’est officiellement terminée à 12 heures, avec la signature officielle de la nomination du nouveau Premier ministre et des noms des ministres qui composent son gouvernement. Il s’agit du dernier acte officiel signé par le gouvernement Solberg.

Lors du Conseil qui a suivi, le roi Harald a nommé les différents membres du nouveau gouvernement et a réparti les portefeuilles de compétence. Le nouveau gouvernement est sorti de la réunion et s’est avancé à pied sur la place du Palais pour rencontrer la presse. Le prince héritier Haakon a assisté aux deux Conseils des ministres exceptionnels.

Jonas Gahr Støre, le nouveau premier ministre norvégien à compter du 14 octobre 2021 (Photo : Wikimedia Commons CC-2.0)

Jonas Gahr Støre est devenu le premier ministre à l’issue des élections du 13 septembre. Jonas Gahr Støre est le leader du parti travailliste, qui est arrivé en tête des élections, obtenant 48 sièges sur 169 au Storting, le parlement norvégien. Après plusieurs jours de négociation, le parti travailliste AP de Jonas Gahr Støre est parvenu à un accord de coalition avec le parti centre SP. La coalition obtient la majorité des sièges, avec 76 sièges sur 169.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr