Le roi Philippe visite un restaurant qui promet un avenir meilleur aux réfugiés

Le roi Philippe s’est rendu à Anvers ce 6 juillet pour découvrir ce projet inédit qui promeut l’intégration professionnelle de nouveaux arrivants en leur faisant intégrer la brigade d’un restaurant. Le roi des Belges a appris quel type de formations les demandeurs d’asile peuvent recevoir et quel avenir ils peuvent espérer grâce à leur formation.

Lire aussi : Le roi Philippe et la reine Mathilde écoutent « les histoires déchirantes » des réfugiés ukrainiens dans un centre bruxellois

Le roi Philippe visite l’Instroom Academy d’Anvers

Le roi Philippe a mis les pieds dans la cuisine du chef étoilé anversois Seppe Nobels, ce mercredi 6 juillet. Des arepas aux asperges, un pho bo vietnamien ou un pirogi palestinien y sont proposés en entrée. En plat principal, il est possible de déguster un gigot d’agneau aux épices syriennes, le tout pour 35 euros pour un repas de trois plats.

Le roi Philippe en visite dans les cuisines de l’Instroom Academy (Photo : Abacapress)

Ce mercredi, le roi Philippe ne s’était pas déplacé pour déguster le menu de l’Instroom, un restaurant situé dans le quartier portuaire de l’Eilandje d’Anvers. Le roi était en déplacement pour en apprendre plus sur la brigade particulière qu’a formé Seppe Nobels, en collaboration avec l’association Gatam.

Lire aussi : La princesse Marie inaugure la nouvelle cuisine de la Fondation Danoise à Paris

Ici, les demandeurs d’asile reçoivent une formation nécessaire pour pouvoir prétendre décrocher un travail dans le secteur de la restauration. Des cours de néerlandais sont donnés aux réfugiés, qui reçoivent aussi une aide psychologique. Grâce au brassage des cultures en cuisine, le menu est lui aussi adapté en fonction des découvertes culinaires, en utilisant toujours des produits du terroir.

Le Palais royal assure que 95% des personnes qui sont passées par l’Instroom Academy ont trouvé un emploi après leur formation. Dans l’équipe, on retrouve par exemple le chef Faieq Al-Mamoori qui dirige les cuisines ou encore Nadia, devenue la sommelière attitrée de l’établissement. « Chaque employé, en cuisine et en salle, est en formation. C’est une académie culinaire déguisée en restaurant. Vous payez la formation, et non votre repas… », peut-on lire sur le site du restaurant.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr