Séparation de la princesse Nathalie et de l’équipe danoise de dressage malgré les bons résultats aux compétitions internationales

On ne sait pas si la princesse Nathalie de Sayn-Wittgenstein a été licenciée ou s’il s’agit d’une décision personnelle. Il y a quelques jours, un communiqué annonçait que la nièce de la reine Margrethe II n’allait plus coacher l’équipe nationale dressage, malgré les succès démontrés à ce poste.

Lire aussi : La princesse Mary aux Championnats d’Europe de dressage pour soutenir Nathalie zu Sayn-Wittgenstein-Berlebourg

La nièce de la reine Margrethe II se sépare de la Fédération équestre danoise

Pour le moment, ni la Fédération équestre danoise (DRF), ni la princesse Nathalie de Sayn-Wittgenstein ne souhaitent révéler qui a mis un terme au contrat. Tout le monde pensait que la fille de la princesse Benedikte de Danemark allait entrainer l’équipe de dressage jusqu’aux Jeux olympiques de Paris, en 2024. « La DRF remplacera le rôle d’entraîneur national actuel par une équipe d’experts de profils reconnus au sein du top dressage international», indiquait le communiqué de la DRF, repris par le site Eurodressage.

Le choix de la DRF de constituer une équipe d’experts plutôt que de garder un entraineur national ne semblait pas en adéquation avec les attentes de la princesse. La DRF aurait proposé d’inclure la princesse de 46 ans dans ce groupe d’experts mais elle aurait refuser la proposition. «J’ai beaucoup aimé travailler avec nos cavaliers danois et assister à leur succès au cours de ces cinq années en tant qu’entraîneur de l’équipe», a déclaré Nathalie à Eurodressage. «Je suis très fière de ce que nous avons accompli.»

La princesse Nathalie lors d’une compétition équestre en 2016 (Photo : Lukas Schulze/DPA/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : L’héritage colossal de Richard de Sayn-Wittgenstein-Berleburg revient à…

Lors des derniers Jeux olympiques à Tokyo, la dresseuse numéro un au Danemark, Cathrine Dufour, a malheureusement terminé au pied du podium, en 4e position. La dresseuse, entrainée par la princesse Nathalie, avait toutefois brillé cette année en décrochant le bronze aux Championnats européens de dressage à Hagen en individuel et en équipe. Elle a même obtenu la médaille d’argent en dressage freestyle.

C’est en 2017 que la princesse Nathalie avait succédé à l’Allemand Rudolf Zeilinger, qui occupait le poste d’entraineur de l’équipe nationale depuis 19 ans. La fille de la princesse Benedikte a obtenu ce poste après 15 ans d’expérience personnelle en tant que cavalière dans les compétitions de dressage internationales, où elle a représenté le Danemark à 7 championnats d’Europe, trois Championnats du monde et deux éditions des Jeux olympiques. Elle a remporté le bronze par équipe aux Jeux olympiques de Hong Kong en 2008 avec Anne van Olst et Andreas Helgstrand.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr