Le prince William parade dans son uniforme tropical blanc en Jamaïque : Catherine Middleton en dentelle blanche

Ce 24 mars, le prince William et Catherine Middleton terminent leur séjour en Jamaïque. Leur voyage dans les Caraïbes se poursuivra ensuite aux Bahamas. Avant de quitter la Jamaïque, le duc de Cambridge a pris part à une parade militaire. Pour l’occasion, le prince William portait son uniforme blanc tropical. Catherine Middleton avait opté pour une robe en dentelle Alexander McQueen blanche.

Lire aussi : La duchesse de Cambridge en émeraude avec les bijoux de la reine Elizabeth II au dîner d’État en Jamaïque

Quel est cet uniforme blanc porté par le prince William en Jamaïque ?

Ce n’est pas à un mariage auquel nous avons assisté aujourd’hui mais bien à une parade militaire en Jamaïque. Le prince William faisait ses adieux à l’île antillaise en participant au défilé de mise en service des nouveaux officiers diplômés des Forces de défense de la Jamaïque.

Pour l’occasion, le duc de Cambridge portait un uniforme peu habituel. En 2012, lorsque le prince Harry avait effectué un séjour de plusieurs jours dans les Caraïbes, il avait lui aussi surpris la presse, dont The Guadian, lorsqu’il était apparu dans cet uniforme militaire blanc.

Il existe un certain nombre de tenues pour un même régiment, comme des variations en fonction des circonstances. Il existerait 22 ordres de tenues différentes pour le régiment des Blues and Royals. Le prince William et le prince Harry ont tous les deux rejoint ce régiment en 2006. Les membres de la famille royale apprécient montrer leur appartenance à ce régiment en portant cet uniforme lors des cérémonies car il s’agit du régiment qui sert de garde du corps personnel de la reine.

Le duc et la duchesse de Cambridge assistent à la parade de fin de formation des officiers de l’Académie militaire des Caraïbes (Photo : Stephen Lock/I-Images/ABACAPRESS.COM)

Le régiment est reconnu comme étant le plus ancien de l’armée britannique et la reine Elizabeth II est le colonel-en-chef de ce régiment. Son nom complet est le régiment des Blues and Royals (Royal Horse Guards and 1st Dragoons), il est né de la fusion en 1969 du régiment de la garde royale montée, qu’on appelait les « Blues » et du régiment des Royal Dragoons, qu’on appelait les « Royals ».

Il existe de nombreuses déclinaisons de l’uniforme des Blues and Royals et la version blanche est celle portée lors de cérémonie organisée dans des pays aux climats tropicaux. Le prince Harry avait aussi porté cet uniforme blanc en 2018 lors de sa visite en Australie. On n’avait pas encore eu l’occasion de l’admirer sur le prince William. Ce jeudi, il a ouvert la parade qui marque la fin de la formation des officiers de l’Académie militaire des Caraïbes.

Le prince William passe en revue les troupes dans son uniforme tropical des Blues and Royals (Photo : Jane Barlow/PA Photos/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : William et Catherine en Jamaïque : la duchesse de Cambridge multiplie les hommages vestimentaires pour son 5e jour dans les Caraïbes

Que signifie l’uniforme tropical des Blues and Royals ?

L’écharpe bleue qui traverse le costume blanc est le signe spécifique du régiment des Blues and Royals et cela permet de le distinguer des autres uniformes tropicaux de l’Armée britannique.

On retrouve l’aigle de Waterloo sur le haut du bras gauche, comme dans sa version habituelle. L’aigle symbolise l’honneur et la fierté car il rappelle la bataille de Waterloo. La version tropicale de l’uniforme comprend aussi une épée comme dans sa version cérémoniale classique.

Le prince William, duc de Cambridge, dans son uniforme de cérémonie des Blues and Royals, dans sa version climat tropical, ce 24 mars en Jamaïque (Photo : Jane Barlow/PA Photos/ABACAPRESS.COM)

Sur sa poitrine, le prince William porte deux médailles. Il s’agit des médailles du Jubilé d’or et du Jubilé de diamant qu’il a reçues à l’occasion des 50 ans puis des 60 ans de règne de la reine Elizabeth II. L’étoile qu’il porte sous les médailles est celle de l’ordre de la Jarretière.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr