William et Catherine en Jamaïque : la duchesse de Cambridge multiplie les hommages vestimentaires pour son 5e jour dans les Caraïbes

Le prince William et son épouse ont vécu ce mercredi leur 5e journée dans les Caraïbes. Après trois jours au Belize, ils profitent à présent d’un séjour en Jamaïque. Pour mettre toutes leurs chances de leur côté durant cette visite qui se déroule dans un contexte indépendantiste, la duchesse de Cambridge séduit les Jamaïcains avec des hommages vestimentaires.

Lire aussi : La duchesse de Cambridge débarque en Jamaïque en jaune vif

Un choix de tenue judicieux pour le deuxième jour en Jamaïque

Pour cette cinquième journée dans les Caraïbes et la deuxième en Jamaïque, la duchesse de Cambridge a continué à multiplier les hommages vestimentaires au pays. Arrivée la veille dans une robe jaune rappelant la couleur qui symbolise le soleil sur le drapeau jamaïcain, elle s’était rapidement changée pour porter une création jamaïcaine lorsqu’elle a visité la maison de Bob Marley dans le quartier de Trenchtown.

Ce 23 mars, la duchesse de Cambridge portait un tailleur et pantalon blancs avec une blouse orange. L’ensemble blanc est signé Alexander McQueen alors que la blouse orange avec un nœud au cou est signée Ridley London. Elle portait des accessoires discrets mais symboliques, comme ce bracelet en or de fabrication jamaïcaine. Le bracelet fantaisie est signé Steelz and Mantraz, conçu par la Jamaïcaine Lashawndla Bailey-Miller. Le bracelet, surnommé « She’s Royal », avait été envoyé à la duchesse et est en vente sur Internet à 59 €.

La duchesse de Cambridge a adopté une tenue pratique pour une journée marathon en Jamaïque. Elle porte un costume blanc Alexander McQueen, une blouse orange et des bijoux confectionnés en Jamaïque (Photo : Stephen Lock / i-Images/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Le prince William, Catherine Middleton et l’équipe de bobsleigh de Jamaïque dans le berceau de la musique reggae

Politique, éducation, enfance et formation au programme de la deuxième journée

Le duc et la duchesse de Cambridge, 39 et 40 ans, souhaitent mettre toutes les chances de leur côté lors de cette visite organisée dans un climat tendu. Des protestations ont lieu à différents endroits de la capitale, Kingston, profitant de la présence du fils de l’héritier du trône pour demander l’abolition de la monarchie. La première visite de la journée était politique et s’est déroulée dans le bureau du premier ministre, Andrew Holness.

Le duc et la duchesse de Cambridge avec le premier ministre Andrew Holness et son épouse, Juliet (Photo : Jane Barlow/PA Wire/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Le premier ministre jamaïcain confirme au prince William sa volonté d’abolir la monarchie en Jamaïque

Après les traditionnelles amabilités et les échanges de cadeau, le discours du chef du gouvernement jamaïcain n’a laissé planer aucun doute quant à sa volonté d’abolir rapidement la monarchie. « Nous avançons et nous avons l’intention de réaliser nos véritables ambitions et notre destin de devenir un pays indépendant », a déclaré le premier ministre en s’adressant au petit-fils de la reine Elizabeth II. Après avoir signé le livre d’or au siège du gouvernement, le prince William est reparti avec une bouteille de rhum Appleton Estate Ruby dans les mains.

Le prince William et son épouse ont ensuite visité le Shortwood Teacher Training College à Kingston. Ce collège est le premier en Jamaïque à offrir une formation à des futurs employés de nurseries ou éducateurs qui prennent en charge des très jeunes enfants. L’école a été fondée il y a plus de 100 ans. La petite enfance est l’un des sujets de prédilection de Kate. Le couple a d’abord rencontré la direction de l’école dans la bibliothèque de l’établissement. William et son épouse ont ensuite rencontré des enfants, des parents et des enseignants.

Lire aussi : Le prince William décontracté et Catherine Middleton glamour à la réception d’adieu dans les ruines d’un temple maya au Belize

« Je suis si passionnée par la petite enfance. Parce que nous faisons bien plus que construire des enfants en bonne santé », a déclaré la duchesse de Cambridge, comme le rapporte People, lors d’un discours prononcé dans la cour de l’école devant les dirigeants et les parents d’élèves. « Nous prenons soin des enfants et des adultes qu’ils deviendront, des familles qu’ils construiront et des communautés dont ils feront partie. » Il s’agit du premier et du seul discours que la duchesse a prononcé durant son voyage dans les Caraïbes.

Après la visite du collège, William et Kate se sont rendus à l’hôpital Spanish Town de St Catherine. À leur arrivée, ils ont été accueillis par le ministre de la Santé et du Bien-être, Chris Tufton, qui leur a montré un centre de vaccination. Ici, le couple a rencontré des infirmières et les a observées administrer un vaccin.

La dernière visite de la journée a eu lieu au Caribbean Infantry Training Center de Flankers, Montego Bay. Lors de leur visite dans le centre, William et son épouse ont rencontré les Forces armées jamaïcaines. Le ministre de la Sécurité nationale, Horace Chang, a accueilli le couple à son arrivée dans le centre. L’Institut de formation technique militaire des Caraïbes propose notamment un programme pour les jeunes qui ont besoin de trouver leur voie et qui apprennent à conduire des poids lourds ou à réparer des voitures.

Le duc et la duchesse de Cambridge sont montés à bord d’un simulateur de conduite. Catherine Middleton était en grande forme et n’a pas hésité à forcer une sortie de route à son époux en réveillant son esprit de compétition qu’on lui connaît. Le sergent d’état-major Dave Morgan, qui supervisait la conduite du prince William, a salué les prouesses du duc de Cambridge dont la voiture virtuelle a été retournée par un coup de vent provoqué par son épouse qui a poussé les conditions météorologiques au maximum dans le logiciel.

En soirée, le couple est convié au dîner de gala organisé par le gouverneur général de la Jamaïque en l’honneur de la visite du couple, qui se déroule dans le cadre des festivités du Jubilé de platine de la reine Elizabeth II. Pour cet événement, la duchesse de Cambridge a choisi de porter sa tenue la plus fastueuse de son séjour jusqu’à présent. L’épouse du prince William a porté une robe verte en tulle de Jenny Packham. Pour sa part, le prince William a prononcé un discours engagé durant lequel il a exprimé sa tristesse concernant l’implication de son pays dans l’esclavagisme.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr