Souvenirs : Le premier discours et engagement officiel de la princesse Ingrid Alexandra à 11 ans

En mai 2015, le roi Harald V de Norvègese rendait sur un quai du port d’Oslo pour assister au baptême d’un nouveau bateau de sauvetage. Mais ce jour-là, le roi de Norvège n’était pas le centre de l’attention. Sa petite-fille, la princesse Ingrid Alexandra, âgée de 11 ans, était la star de l’événement. La fillette assurait son premier engagement officiel et elle a prononcé son tout premier discours.

Lire aussi : La princesse Ingrid Alexandra photographiée dans son propre bureau au Palais royal à l’aube de ses 18 ans

Déjà l’allure d’une future reine lors de son premier engagement officiel personnel

Le lundi 4 mai 2015, au quai Honnørbryggen, la princesse Ingrid Alexandra baptisait Elias, le nouveau bateau de sauvetage qui partait en mission dès le lendemain pour assurer la sécurité le long de la côte. La princesse Ingrid Alexandra n’avait que 11 ans et elle n’avait encore jamais pris la parole en public. Pour la première fois, la fille du prince héritier Haakon et de la princesse héritière Mette-Marit prononçait un discours, en s’aidant d’une petite fiche.

La princesse Ingrid Alexandra arrive sur le port pour baptiser un bateau en 2015 (Photo : “Prinsesse Ingrid Alexandra”par Redningsselskapet est sous licence CC BY-NC-SA 2.0)

Les photos prises lors de l’événement parlent d’elles-mêmes. On remarque le regard attendri et fier de son grand-père, le roi Harald V, assis derrière elle. Le roi Harald accorde son patronage à la Société de sauvetage norvégienne. Ce jour-là, sa petite-fille devenait la marraine du nouveau bateau Elias qui rejoignait la flottille.

Le premier discours de la princesse Ingrid Alexandra devant son grand-père, le roi Harald V (Photo : “Dåpsord 1”par Redningsselskapet est sous licence CC BY-NC-SA 2.0)
YouTube video

Lire aussi : Les 18 ans de la princesse Ingrid Alexandra : un programme instructif pour une future reine

Le premier discours de la princesse Ingrid Alexandra

«Je te baptise Elias » , a déclaré la princesse dans son très bref discours. « Que la chance t’accompagne, toi et ton équipage, dans ton important travail le long de la côte norvégienne. » Après ces quelques mots, la princesse s’est approchée du navire et on lui a tendu une bouteille de champagne qu’elle a lâchée sur la coque. La princesse a dû s’y prendre trois fois avant que la bouteille ne se brise.

La jeune princesse lance la bouteille de champagne sur la coque du bateau (Photo : “Ingrid Alexandra flaske”par Redningsselskapet est sous licence CC BY-NC-SA 2.0)

Le nom du bateau, Elias, avait été choisi en référence à un personnage de livres pour enfants, adapté plus tard en personnage de dessins animés bien connu des enfants. La famille royale norvégienne accorde une grande importance à mer et à l’environnement marin. Plusieurs membres de la famille royale sont parrains et marraines d’autres navires de sauvetage. C’est notamment le cas de la princesse héritière Mette-Marit, la mère de la princesse Ingrid Alexandra, qui a déjà baptisé elle aussi un bateau.

La Cour royale de Norvège précisait à l’époque que la princesse Ingrid Alexandra avait « déjà effectué des missions officielles » depuis qu’elle était toute petite, « y compris des visites aux agents environnementaux, mais il s’agissait de sa première mission personnelle ». Depuis lors, la princesse Ingrid Alexandra a accompli bien d’autres missions. L’autre grande étape de son enfance était l’ouverture des Jeux olympiques de la jeunesse, puis quelques mois plus tard, en mai 2016, d’un parc à sculptures à son nom.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr