Stéphanie de Monaco a la volonté de mettre fin au sida d’ici 2030

La princesse Stéphanie était l’une des intervenantes de cette conférence de haut niveau organisée par ONUSIDA, l’initiative des Nations Unies qui lutte contre le VIH et le sida. La princesse Stéphanie est intervenue lors de cette réunion, en envoyant un message vidéo.

Lire aussi : Stéphanie de Monaco déploie des courtepointes à la cérémonie d’hommage aux personnes décédées du sida

La princesse Stéphanie de Monaco intervient à la réunion ONUSIDA

De 8 au 10 juin 2021 s’est déroulée la conférence de l’ONUSIDA. Cette année, la réunion avait pour titre «Mettre fin aux inégalités et agir pour vaincre le sida d’ici à 2030». Isabelle Pico, représentante permanente de la Principauté de Monaco auprès des Nations Unies à New York, avait été chargée de diriger la réunion, étant actuellement la vice-présidente de l’Assemblée générale.

Intervention en vidéo de la princesse Stéphanie de Monaco à la réunion de l’ONUSIDA (Photo : DR)

193 États membres ont siégé pendant trois jours lors de cette conférence. Ils étaient représentés par 14 présidents, 5 vice-présidents et 4 Premiers ministres. De nombreux dignitaires de haut niveau ont également participé aux tables rondes thématiques et aux 30 événements du programme. Parmi ces intervenants, il y avait la princesse Stéphanie de Monaco, bien connue pour son engagement notamment à travers FightAids est même désignée comme Ambassadrice internationale de bonne volonté e l’ONUSIDA.

La princesse Stéphanie «a appelé à tirer les enseignements des épidémies concomitantes du VIH et de la COVID-19, pour instaurer des systèmes de santé plus forts. Elle a salué la nouvelle stratégie mondiale de l’ONUSIDA qui porte sur la réduction des inégalités et sur la prévention, en particulier pour les populations clés, et rappelé le soutien financier que Monaco apporte au programme depuis près de 25 ans», rapporte le gouvernement monégasque.

Cette réunion s’est achevée avec l’adoption de la Déclaration politique, un texte qui a pour but de mettre en place une série d’objectifs à réaliser afin de mettre fin au sida d’ici 2030. «Cette déclaration repose sur des données probantes et les droits humains», explique ONUSIDA. Dans un premier temps, la déclaration pointe des objectifs à réaliser dans les cinq prochaines années.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr