Le sultan de Brunei appelle à la prière après une augmentation soudaine des cas de contamination

Jusqu’ici le sultanat de Brunei faisait figure d’exemple en Asie du sud-est. Il y a encore un mois, le sultan de Brunei profitait des célébrations de son anniversaire pour se féliciter du record de 400 jours sans avoir enregistré le moindre cas de contamination au coronavirus. Malheureusement, un plusieurs centaines de personnes ont été testées positives à la covid-19 ces derniers jours. Le sultan Hassanal Bolkiah s’est exprimé à la télévision et en appelle à la prière.

Lire aussi : Le sultan de Brunei vacciné contre la covid-19

Une résurgence des cas de contaminations au Brunei

Le sultan Hassanal Bolkiah fêtait ses 75 ans ce 15 juillet 2021. La population a pu célébrer comme il se doit l’anniversaire du sultan de Brunei mais pour cela, il fallait montrer pattes blanches et prouver d’avoir reçu au moins une dose du vaccin pour participer aux manifestations officielles. Le sultanat a appliqué une politique très stricte dès le début de la crise sanitaire, si bien que le jour d’anniversaire du souverain, le pays fêtait en même temps son 400e jour sans cas de contamination au coronavirus.

Le Brunei est un sultanat situé sur l’île de Bornéo, une île qu’occupent aussi la Malaisie et l’Indonésie. Le pays compte un demi-million d’habitants sur une superficie égale à deux fois celle du grand-duché de Luxembourg. Totalement enclavé dans l’État malais de Sarawak, le sultanat vit sous la menace de son voisin, dont la situation est de plus en plus préoccupante. La Malaisie connait l’un des pires taux de contamination journalier à la covid, de cette région asiatique.

Le sultan Hassanal Bolkiah demande aux citoyens de prier pour demander pardon, en pleine résurgence des cas de contamination au Brunei (Photo : Jeffrey Wong/Xinhua/ABACAPRESS.COM)

Hassanal Bolkiah exhorte les citoyens à se laver de leurs péchés

Le sultan Hassanal Bolkiah, qui est aussi le Premier ministre, règne sur le territoire depuis 1967, soit près de 54 ans. The Scoop relaie les propos tenus par le sultan de Brunei, qui a fait une apparition à la télévision pour parler de cette seconde vague de contamination.

«Depuis plus d’un an, le Brunéi Darussalam a pu profiter de conditions sûres, exemptes d’infection», a déclaré le sultan, qui a remercié Allah d’avoir épargné son pays jusqu’ici. «Pourtant, le 7 août 2021, nous avons été soudainement choqués par des infections de groupe impliquant sept personnes. Le nombre de cas a augmenté dans les jours qui ont suivi, ce qui a bien sûr ajouté à notre inquiétude.»

Ce cluster a rapidement dégénéré et en 10 jours, on compte 513 nouvelles personnes contaminées, alors que le virus semblait totalement éradiqué du pays. «Le monarque a déclaré que les musulmans doivent demander pardon à Dieu et se repentir de leurs péchés», écrit The Scoop. « Alors que nous nous lavons les mains avec de l’eau ou un désinfectant, nous devons aussi laver nos péchés en recherchant le pardon et la repentance», a expliqué le sultan Hassanal Bolkiah, comme le relaie Utusan Malaysia.

En exhortant santé et prospérité à Dieu, le souverain a terminé en demandant que tous les citoyens accordent leurs prières. «Nous, en tant que personnes de foi, espérons toujours qu’Allah exaucera nos prières pour nettoyer la Demeure de la Paix de la pandémie de coronavirus. Oh Allah, nous vous demandons de nettoyer notre pays de cette pandémie aussi complètement que possible.»

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr