La tunique tachée de sang que portait Charles Ie lors de son exécution sera exposée à Londres

Né en Écosse en 1600, le roi Charles Ie a été exécuté en public en 1649. Il était devenu roi d’Angleterre et d’Irlande et roi des Écossais en 1625. Son règne fut impopulaire, notamment pour avoir demandé à plusieurs reprises au Parlement d’augmenter ses revenus. Il a exigé la dissolution du Parlement à trois reprises. Marié à la catholique Henriette Marie de France et n’ayant pas soutenu suffisamment les forces protestantes durant la guerre de Trente Ans, il fut rapidement perçu comme un tyran et sa fuite vers l’île de Wight provoqua un deuxième guerre civile. Il fut arrêté et exécuté pour haute trahison, le 30 janvier 1649. Il y a tout juste 371 ans. Le Museum of London vient d’annoncer qu’au mois d’octobre, il exposera la tunique que portait le roi Charles Ie lors de sa décapitation. Cette blouse bleu pale est tachée du sang du monarque.

La tunique portée par le roi Charles Ie lors de son exécution sera exposée prochainement à Londres

Lire aussi : Frédéric IX de Danemark, le roi marin tatoué : significations de ses nombreux tatouages

Les vêtements portés par Charles 1e lors de son exécution bientôt exposés

Le 30 janvier 1649, sur l’échafaud installé devant la Maison des banquets du palais de Whithall, le roi Charles Ie d’Angleterre prononça son dernier discours. Une rangée de soldats le séparait de la foule qui n’entendit même pas ses dernières paroles. L’identité du bourreau qui se cachait derrière un masque n’a jamais été révélée. Le roi a été décapité et sa tête fut montrée à la foule. Certains rapportent que le peuple se serait approché et aurait trempé des vêtements dans son sang. Après avoir été montré à la foule, sa tête fut recousue, à la demande de la famille. Il a ensuite été inhumée dans la chapelle Saint-Georges du domaine de Windsor.

La paire de gants portée par le roi Charles Ie sera exposée au Museum of London

Lire aussi : La mâchoire caractéristique des Habsbourg serait due à la consanguinité qui leur a permis de régner sur toute l’Europe

Pour ne pas trembler de froid devant la foule, le roi avait eu le droit de porter une tunique. Cette blouse bleu pâle a traversé les époques et est entrée dans les collections du Museum of London en 1925, après authentification. Pour la première fois, le musée l’exposera au mois d’octobre, dans l’exposition temporaire Executions. Les études sur les taches à l’encolure confirment qu’il s’agit bien de taches de provenance humaine, comme du sang, du vomi ou de la transpiration. Les gants qu’il portait ce jour-là seront eux aussi exposés. D’autres pièces déchirées provenant d’un manteau brodé seront présentes dans l’exposition.

Ces pièces brodées étaient attachées à un manteau porté par le roi le jour de sa décapitation

Sources : Museum of London et The Guardian

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr

No Comments Yet

Leave a Reply