Les bijoux de deuil de la reine Victoria mis en vente par les héritiers de Lady Mountbatten

Patricia Knatchbull, 2e comtesse Mountbatten de Birmanie, est décédée en 2017. Ses héritiers se tournent à présent vers la prestigieuse maison de vente Sotheby’s pour proposer une collection importante d’objets personnels ayant appartenu à la comtesse, fille de Louis Mountbatten. Parmi les objets, on retrouve des souvenirs hérités de la reine Victoria, dont ses bijoux de deuil.

Lire aussi : 50 objets de la princesse Margaret mis aux enchères : les prix s’envolent grâce à The Crown

Les descendants de la reine Victoria mettent en vente des bijoux de deuil

Depuis la mort de son époux en 1861, la reine Victoria observait le deuil, ne portant plus que du noir durant tout son long règne. Comme le rappelle l’Express, les tenues portées par la reine influencèrent grandement la mode vestimentaire adoptée par les veuves. Bien que la reine Victoria portait du noir, elle s’octroyait le loisir de porter des bijoux, dont la plupart rappelaient tout de même notre destin funeste.

Les héritiers de Patricia Kntachbull, née Mountbatten, mettront en vente une importante collection d’objets ayant appartenu à la cousine du duc d’Édimbourg. Patricia Kntachbull, 2e comtesse Mountbatten, qui avait hérité du titre de son père le dernier vice-roi des Indes, était l’arrière-arrière-petite-fille de la reine Victoria et la grande-nièce de la dernière tsarine de Russie. 

Sotheby’s estime l’ensemble des 350 lots de la vente entre 80 000 à 100 000 £. La vente offrira « une occasion d’entrer dans le monde d’une famille importante à travers l’art et les objets avec lesquels elles ont vécu, en traversant les chemins des grandes figures du XXe siècle ».

La reine Victoria a porté le deuil pendant 40 ans (Image : Domaine public)

Lire aussi : L’Aston Martin du roi Baudoin et la BMW 507 du roi Constantin II mises aux enchères

Des bijoux en mémoire de la princesse Alice

Il y a par exemple cette broche en forme de cœur traversée par une croix, qui contient une mèche de cheveux de la princesse Alice. Ce bijou ayant été commandé par la reine Victoria, a certainement été porté à plusieurs occasions par la reine, afin de porter près de son cœur un souvenir de sa fille Alice, décédée en décembre 1878, à 35 ans. Le bijou est estimé entre 2000 et 3000 £. « La valeur réside plutôt dans une expression émotionnelle et profondément personnelle de la perte et de l’amour », a déclaré l’expert Sotheby’s David Macdonald à la presse.

(Photo : Sotheby’s)

Lire aussi : La robe velours que Diana a portée pour danser avec John Travolta, mise aux enchères pour 410 000 €

On retrouve également un bouton en onyx, dans lequel se trouve un portrait miniature d’Alice ou encore un pendentif en agathe, incrusté d’une perle. Un autre pendentif de deuil, presqu’identique, a quant à lui un diamant incrusté en son centre. Parmi les autres bijoux ayant appartenu à Victoria, il y a un magnifique bracelet plaqué or, incrusté de diamants, dans lequel se trouve à l’intérieur un portrait miniature du prince consort Albert.

Les objets les plus chers de la vente ne sont pas des souvenirs de la reine Victoria mais deux tableaux de famille. L’un est un portrait de Jane Monins, épouse du 1e baronet Knatchubll, peint par l’artiste écossais John Michael Wright. Le prix de vente est estimé entre 60 000 et 80 0000 £. Estimé au même prix, la famille met également en vente une toile représentant la famille Knatchbull au grand complet en 1800, peinte par John Singleton Copley.

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr

No Comments Yet

Comments are closed