Une mèche de cheveux de Napoléon en vente pour 3000€

Ce 5 mai 2021, nous célébrons le bicentenaire de la mort de Napoléon 1e. À cette occasion, la maison de ventes Osenat organise une vente exceptionnelle de 248 lots durant toute la journée. Il s’agit d’objets, parfois insolites, ayant appartenu à l’empereur, à l’impératrice ou à leur entourage. Parmi ces lots, il y a notamment une mèche de cheveux de Napoléon, plusieurs lettres privées ou une paire de bas.

Une mèche de cheveux de Napoléon (Photo : Osenat)

Lire aussi : Diadème et parure de diamants et saphirs de Stéphanie de Beauharnais aux enchères

La vente des cheveux de Napoléon

La maison Osenat met en vente une mèche de cheveux de Napoléon authentifiée, qui est présentée dans un ancien papier plié telle une enveloppe. Sur cette enveloppe, Henry-Gatien Bertrand, fidèle compagnon de Napoléon lors de son exil à Ste-Hélène, confirme le propriétaire des cheveux. Il s’agissait d’un cadeau que Bertrand offrait assez fréquemment. Le prix de vente est estimé entre 3000 et 4000€.

D’autres mèches de cheveux seront vendues ce 5 mai. Une autre mèche, présentée celle-ci dans un papier plié plus soigneusement, est accompagnée d’une lettre. Cette lettre a été écrite par le deuxième duc de Bassano, dans laquelle il explique les cheveux ont été offerts au général de Montholon, qui les a remis au premier duc de Bassano. C’est aujourd’hui un descendant du duc de Bassano qui met les cheveux en vente.

D’autres mèches de cheveux sont mises en vente, notamment une mèche blonde du jeune roi de Rome. Les cheveux de Napoléon II sont estimés entre 1500 et 2000€. Quant à la mèche de cheveux de l’impératrice Joséphine, sont prix de vente est estimé entre 3000 et 4000€.

Lire aussi : La tiare pontificale offerte par Napoléon à Pie VII : une humiliation pour le pape

Vente aux enchères le jour du bicentenaire de la mort de Napoléon

Parmi les autres objets mis en vente, il y a cette paire de bas rouges, provenant du Musée napoléonien du Palais princier de Monaco. Les bas tissés en soie et teintés en rouge sont quelque peu décolorés. Leur prix de vente est estimé entre 8000 et 12 000 €.

Les bas en soie de l’empereur Napoléon (Photo : Osenat)

La vente propose différentes lettres de proches de Napoléon et même une lettre de l’empereur lui-même à son fils adoptif, Eugène de Beauharnais. Dans cette lettre, Napoléon rappelle sa demande de remboursement à Joachim Murat, qui lui doit «des sommes assez considérables». Napoléon a signé cette lettre informelle au fils de son épouse d’un simple «Nap». La lettre est estimée entre 1500 et 2000€.

La lettre de Napoléon à Eugène de Beauharnais (Photo : Osenat)

Pour les numismates, une importante collection de pièces et médailles composent les 23 premiers lots de la vente spécialement organisée pour le bicentenaire de la mort de Napoléon. Des cartes, des lettres et des huiles sur toile sont proposés dans les lots suivants. Enfin, des bibelots en tous genres sont mis en vente. Parmi ceux-ci, il y a un thermomètre en bronze de 36 cm en forme d’obélisque de Louxor, estimé à 600€, ainsi que différents sujets, statuettes et bustes représentant l’empereur.

Le traineau de l’impératrice Joséphine (Photo : Osenat)

La pièce la plus chère et la plus précieuse de la vente est un traineau sculpté ayant appartenu à Joséphine. L’impératrice aimait les courses de traineau sur les lacs gelés. Ce traineau vert a été par la suite exposé lors de quatre Expositions universelles. Ce traineau de 3 mètres, sur lequel sont sculptés deux griffons aux ailes déployées sur les côtés et surmonté d’une statuette de e la déesse Hébé, est estimé entre 400 000 et 600 000 €.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr