La véritable date de couronnement du roi Charles III est dévoilée

Il y a quelques jours, le sérieux média Bloomberg avait annoncé que la date de couronnement du roi Charles III aurait lieu le 3 juin 2023. Plusieurs experts avaient confirmé cette rumeur. Le palais de Buckingham vient de révéler la véritable date du couronnement du roi Charles III et dément donc le jour annoncé dans la presse.

Lire aussi : Première photo du couple royal avec le couple héritier au début du règne du roi Charles III

La date de couronnement annoncée il y a quelques jours n’est pas la bonne

Histoires Royales s’était gardé d’écrire un article sur la rumeur annonçant la date de couronnement du roi Charles III au 3 juin 2023. Notre réserve se confirme puisque le palais de Buckingham vient de révéler la véritable date de la cérémonie qui se déroulera à l’abbaye de Westminster, là où la reine Elizabeth II a été couronnée en 1953 et là où ont eu lieu ses funérailles le 19 septembre 2022.

La cérémonie de couronnement de la reine Elizabeth II avait été organisée le 2 juin 1953, soit plus d’un an après le début de son règne, le 6 février 1952. Il avait fallu 18 mois pour organiser cette cérémonie extraordinaire qui a duré plus de trois heures. L’événement était aussi historique puisqu’il s’agissait de la première cérémonie diffusée en direct de la sorte en mondiovision. Bloomberg avait annoncé en exclusivité il y a quelques jours que le roi Charles III serait couronné l’année prochaine le samedi le plus proche de la date de couronnement de sa mère, donc le 3 juin 2023.

Le roi Charles III et la reine Camilla seront couronnés lors d’une cérémonie à l’abbaye de Westminster le 6 mai 2023 (Photo : Jane Barlow/PA Wire/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Le roi Charles III ouvre sa première boîte rouge : première photo du souverain qui assure ses tâches constitutionnelles

La date de couronnement du roi Charles III est le 6 mai 2023

Le palais de Buckingham n’avait pas réagi à cette révélation. Finalement, le palais dément cette information puisque l’information véritable a été annoncée. Le couronnement du roi Charles III du Royaume-Uni aura lieu le 6 mai 2023. Lors de cette cérémonie, qui a une vocation principalement religieuse, protocolaire, symbolique et solennelle, la reine consort sera elle aussi couronnée à ses côtés.

La cérémonie aura lieu à l’abbaye de Westminster et sera certainement dirigée par l’archevêque de Canterbury. L’archevêque, actuellement Justin Welby, est le primat de toute l’Angleterre, en tant que successeur de saint Augustin de Canterbury, qui fut le premier titulaire de ce siège fin du 6e siècle. La cérémonie de couronnement est à la fois cérémonielle et religieuse. Le roi Charles III, en tout que souverain britannique, est à présent le gouverneur suprême de l’Église d’Angleterre. Le roi sera oint par le Saint Chrême, l’huile sacrée.

La cérémonie consiste à sacraliser le nouveau souverain, en lui faisant prêter serment, être oint et couronné. Le souverain est placé devant la chaise du roi Édouard durant la cérémonie. Le fait d’être oint signifie que le souverain a reçu de Dieu son autorité. En devenant serviteur de Dieu, le souverain britannique se voit recevoir une mission à laquelle il ne peut faillir. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle l’abdication n’est pas envisageable. Le dernier roi à avoir abdiqué, Edouard VIII, oncle d’Elizabeth II avait abdiqué avant sa cérémonie de couronnement. La cérémonie se conclut par la bénédiction et le souverain peut s’asseoir sur son trône. Le souverain porte les différents symboles de la Couronne, comme le sceptre à la croix et l’orbe. Le roi Charles III devrait aussi porter la couronne impériale pour la première fois.

YouTube video

l y a toutefois de nombreux points et détails qui sont encore méconnus. Le roi Charles III pourrait réduire le nombre de rituels durant la cérémonie, qui en 1953 avait tout de même duré trois heures. La cérémonie est principalement religieuse et Charles prêtera le serment de protéger l’Église d’Angleterre or dès le début de son règne, Charles a fait savoir qu’il serait le souverain de toutes les confessions. Dans la cérémonie de couronnement de la reine Elizabeth II, le modérateur de l’Assemblée générale de l’Église d’Écosse avait été autorisé à jouer un rôle en apportant une Bible qu’il avait présentée à la reine. Il s’agissait déjà d’introduire un autre rite au sein de cette cérémonie anglicane. L’Église d’Écosse est presbytérienne et n’a aucun lien avec l’Église d’Angleterre. Cependant, Charles III a déjà prêté serment de défendre l’Église d’Écosse lors de sa cérémonie de proclamation au palais St James, au surlendemain de la mort d’Elizabeth II.

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr