Felipe VI et Letizia à La Havane – Jour 2 : Visite du Palais des capitaines généraux et rencontre avec la communauté espagnole expatriée à Cuba

Pour leur deuxième journée à Cuba, le roi et la reine d’Espagne ont commencé la journée en visitant le Temple de la Place d’Armes de La Vieille Havane, où est née La Havane, en 1519. Le premier Hôtel de ville et la messe fondatrice de la ville ont été commémorés à côté d’un arbre ceiba. À cet endroit, Felipe VI et Letizion ont reçu des explications historiques. Le Temple a été construit en 1827 par l’ingénieur Antonio María de la Torre, déclaré site du patrimoine mondial. Les souverains espagnols ont également visité l’Hôtel de ville.

Lire aussi : Premier jour de Felipe et Letizia à Cuba

Visite du Palais des capitaines généraux

Le roi et la reine ont traversé le parc de la Plaza de Armas, dressé en 1520, ce qui en fait la plus ancienne des quatre places de style colonial du centre historique de la ville. Ils ont admiré la statue de Carlos Manuel de Céspedes, père de la patrie cubaine et premier président, avant de se rendre au Palais des capitaines généraux, qui abrite aujourd’hui le musée de la ville. Après la visite du Palais des capitaines généraux, Don Felipe a remis la grande croix de l’ordre de Carlos III à Eusebio Leal, le célèbre historien qui a assuré de guider les souverains pendant la visite de la ville.

Rencontre avec la communauté espagnole à Cuba

Au milieu de la matinée, le roi Felipe VI et la reine Letizia sont rendus au Grand Théâtre de La Havane, où une réception a organisée par la communauté espagnole établie à Cuba. Environ 140 000 Espagnols vivent dans le pays. Après l”hymne national, le roi a prononcé quelques mots dans lesquels il a souligné que « rien de ce qui se passe à Cuba n’est étranger à l’Espagne et rien de ce qui se passe en Espagne n’est étranger à Cuba. Vous, Espagnols – et également les Cubains – êtes l’expression vivante de la cohésion qui unit nos peuples ».

Une fois la réception terminée, Sa Majesté le roi d’Espagne s’est rendue à la résidence de l’ambassadeur d’Espagne où il a participé à un déjeuner de travail avec une vingtaine d’hommes d’affaires espagnols. Environ 300 entreprises espagnoles sont établies à Cuba, où le secteur du tourisme représente une part importante des affaires, avec la présence de grands groupes hôteliers tels que Meliá, Iberostar et Barceló.

Dans l’après-midi, à l’Ambassade d’Espagne, le roi Felipe a assisté à la présentation du livre « 500 ans de la ville de La Havane », qui analyse la position stratégique de La Havane tout au long de l’histoire des Caraïbes. Lors de la présentation, le roi a visité une exposition d’estampes et en a reçu une copie de l’illustrateur de livres Javier Mariscal et de son co-auteur, Mauricio Vicent. Depuis le toit de l’ambassade, Don Felipe a pu observer le site où débutera la construction prochaine d’un nouveau siège pour le consulat d’Espagne à La Havane.

Dîner de remerciement avec le président cubain

La journée s’est terminée par le dîner de retour, traditionnellement offert par les invités. Le roi et la reine d’Espagne ont donc invité le président de Cuba et la Première dame, au Palais des capitaines généraux pour un dîner. Lors de son discours, le roi a souligné que « la racine commune est précisément à la base d’un des grands projets politiques conçu au cours du siècle dernier : l’Organisation des États Ibéro-américains, un projet qui inclut Cuba depuis sa création ».

No Comments Yet

Leave a Reply