Abdallah, Rania et Hussein de Jordanie rencontrent Joe Biden à la Maison-Blanche

Le roi Abdallah II de Jordanie est actuellement en visite à Washington pour consolider les relations entre les États-Unis et son pays. Il s’agit de la première visite du roi Abdallah II en Amérique, depuis l’élection de Joe Biden. Les deux hommes se connaissent toutefois de longue date.

Le prince héritier Hussein, la reine Rania, le roi Abdallah II, Joe Biden et Jill Biden devant la Maison-Blanche (Photo : RHCJO)

Lire aussi : Le roi Philippe rencontre Joe Biden au Palais royal de Bruxelles

Le roi de Jordanie convié à la Maison-Blanche par Joe Biden

Après avoir été accueillis avec les honneurs, le roi Abdallah II, la reine Rania et le prince héritier Hussein ont été invités à entrer dans la Maison-Blanche, ce lundi 19 juillet 2021. Joe Biden a convié en audience son homologue jordanien, entouré de sa délégation. L’audience a porté sur l’élargissement des horizons du partenariat stratégique entre la Jordanie et les États-Unis, en plus des développements régionaux et internationaux, sur lesquels la question palestinienne était en tête de l’ordre du jour.

(Photo : RHCJO)

Lire aussi : Kate Middleton et Jill Biden en rose et fuchsia pour visiter une école primaire

«J’ai eu l’honneur de vous connaître avec mon père il y a des décennies, donc je suis heureux de vous voir dans cette position, pour vous remercier de votre générosité continue envers nous et notre pays», a déclaré le roi de Jordanie au président américain. Ce dernier a déclaré à son tour se souvenir qu’il y a quelques années, il l’avait rencontré lorsqu’il était encore sénateur et qu’Abdallah se tenait à la place où se tient actuellement son fils.

«Vous nous avez montré votre soutien avec les vaccins, et au nom de la Jordanie, et au nom du peuple jordanien, je vous remercie beaucoup pour le soutien de vos dirigeants, non seulement pour notre pays, mais aussi pour les efforts déployés pour combattre la pandémie de coronavirus dans le monde. Vous donnez l’exemple pour nous tous», a continué le chef d’État du royaume hachémite. 
 
Le président Biden a exprimé son appréciation pour le rôle de leadership important du Roi au Moyen-Orient et a déclaré : «Vous êtes au milieu d’une région difficile, et j’ai hâte d’entendre Sa Majesté parler des défis auxquels la Jordanie est confrontée, et nous continuerons à renforcer notre coopération bilatérale.»

(Photo : RHCJO)

Au cours des discussions élargies qui ont suivi la réunion bilatérale, les deux dirigeants ont convenu de poursuivre la coordination et la consultation entre la Jordanie et les États-Unis pour défendre leurs intérêts et renforcer la paix et la sécurité internationales, rapporte la Cour hachémite.

Les deux dirigeants ont discuté des efforts régionaux et internationaux dans la guerre contre le terrorisme, selon une approche holistique, et des moyens de parvenir à des solutions politiques aux crises de la région, notamment en Irak.

Sa Majesté a souligné la nécessité de travailler à la relance de négociations sérieuses et efficaces entre Palestiniens et Israéliens pour parvenir à une paix juste et globale sur la base de la solution à deux États, soulignant la nécessité pour le peuple palestinien d’obtenir ses droits légitimes et l’établissement de leur État indépendant, souverain et viable sur les lignes du 4 juin 1967, avec sa capitale Jérusalem-Est. La reine Rania, qui est d’origine palestinienne, n’a pas assisté aux discussions bilatérale. Au même moment, la reine de Jordanie a visité la Maison-Blanche avec la First Lady Jill Biden.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr