Accueil des souverains luxembourgeois au Portugal pour une visite d’État singulière

Ce 11 mai 2022 débute la visite d’État des souverains luxembourgeois au Portugal. Le grand-duc Henri et la grande-duchesse Maria Teresa sont arrivés à Lisbonne le 10 mai, accueillis avec les honneurs diplomatiques et militaires, prêts à démarrer leur visite le lendemain. Cette visite d’État au Portugal est particulière à plus d’un titre.

Lire aussi : Le roi Philippe et la reine Mathilde en Grèce : cérémonie d’accueil, rencontre avec la présidente, le premier ministre et le maire d’Athènes

Arrivée du grand-duc Henri et de la grande-duchesse Maria Teresa à Lisbonne

Le grand-duc Henri et la grande-duchesse Maria Teresa ont mis les pieds à Lisbonne ce mardi 10 mai, accueillis par les autorités et un détachement militaire. La visite d’État débute officiellement le 11 mai. Cette visite est particulière à plus d’un titre. Il s’agit de la première visite d’État des souverains luxembourgeois depuis la pandémie. Le Portugal est aussi une destination chère au cœur des Luxembourgeois dont 15% de la population est originaire mais aussi au cœur du chef d’État lui-même, dont l’arrière-grand-mère fut infante de Portugal.

Les souverains luxembourgeois arrivent à Lisbonne le 10 mai 2022 (Photo : Maison du Grand-Duc / Sophie Margue)
(Photo : Maison du Grand-Duc / Sophie Margue)

Lire aussi : Le prince Liam dans le bureau de ses grands-parents pendant les préparatifs du Grand-Duc avant son départ pour le Portugal

À peine élu président de la République portugaise, Marcelo Rebelo de Sousa recevait une invitation du grand-duc Henri pour qu’il visite son pays. La visite d’État a eu lieu en mai 2017. La visite de retour a lieu aujourd’hui, première visite d’État d’Henri et Maria Teresa depuis la crise sanitaire. La visite rappelle bien des liens qui unissent les deux pays.

(Photo : Maison du Grand-Duc / Sophie Margue)

Lire aussi : Le roi Philippe et la reine Mathilde visitent le Musée de l’Acropole avant d’offrir un concert à la présidente grecque

En 1893, le prince Guillaume de Nassau, fils du grand-duc Adolphe de Luxembourg, a épousé Marie-Anne de Bragance, infante de Portugal et fille du roi Michel 1e de Portugal. Guillaume sera connu comme le grand-duc Guillaume IV lorsqu’il succédera à son père en 1905. Le grand-duc Guillaume IV et la grande-duchesse Marie-Anne ont eu six filles, dont l’aînée, Marie-Adélaïde, deviendra la grande-duchesse de Luxembourg en 1912. Marie-Adélaïde abdiquera en 1919 en faveur de sa sœur puînée, Charlotte. La grande-duchesse Charlotte est la grand-mère de l’actuel grand-duc Henri.

La grande-duchesse douairière Marie-Anne en 1920, huit ans après la mort de son époux et un an après l’abdication de sa fille aînée Marie-Adélaïde (assise à sa gauche), en faveur de sa seconde fille, Charlotte (assise à sa droite). Les princesses Elisabeth, Antonia, Hilda et Sophie se tiennent debout derrière (Photo : Domaine public/Wikimedia Commons)

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la famille grand-ducale et le gouvernement luxembourgeois trouvent refuge au Portugal. Une vingtaine d’années plus tard, ce sont les Portugais, qui fuyant la dictature de Salazar, ont trouvé refuge au Luxembourg. C’est en 1970 qu’un accord bilatéral est signé entre le Portugal et le Luxembourg concernant l’emploi des travailleurs portugais au Grand-Duché.

Le grand-duc Henri de Luxembourg accueilli au Portugal avec les honneurs militaires (Photo : Maison du Grand-Duc / Sophie Margue)

En 2021, selon des chiffres publiés en avril 2022 par Lustat, le grand-duché de Luxembourg comptait une population totale de plus de 645 000 habitants, dont 94 000 étaient Portugais, soit environ 14,5% des résidents luxembourgeois sont d’origine portugaise. Sur les dix dernières années, près de 13 000 citoyens portugais ont demandé la nationalité luxembourgeoise.

Au programme de cette visite d’État : rencontre avec les autorités portugaises, visite du cloître du monastère des Hiéronymites, visite de Lisbonne en tram historique, dîner de gala au Palais national d’Ajuda, visite d’un centre de recherche biomédicale et de traitement oncologique, ou encore visite d’une exposition à Cascais.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr