Albert de Monaco, également baron de Saint-Lô, en visite en Normandie pour les commémorations du D-Day

Son Altesse sérénissime le prince Albert s’est rendu le 5 juin en Normandie. Il était entouré de son beau-père Michael Wittstock et de son cousin, Chris Le Vine. Sa visite a démarré par celle du Musée du Grand Bunker, situé à Ouistreham. Fin d’après-midi, il s’est rendu au Mémorial de Caen, un musée où l’on peut retrouver des œuvres d’art sur le thème de la guerre. Une exposition temporaire de l’illustrateur américain Norman Rockwell était visible dans le musée.

Albert II de Monaco au Musée du Grand Bunker à Ouistreham (Photo : Facebook/Palais princier de Monaco)

Le prince a passé sa soirée à un dîner de gala qui avait été organisé en son honneur, par le maire de Caen, Joël Bruneau. Le dîner était organisé à l’Hôtel de Ville.

Le prince visite l’exposition de Norman Rockwell (Photo : Facebook/Palais princier de Monaco)

Le lendemain, jour du débarquement, le prince Albert II et sa délégation ont rencontré des vétérans à Sainte-Mère-Église. Le colonel Keith Nightingale a raconté ses souvenirs de la bataille qu’il a vécue, en tant que parachutiste qui devait affronter les forces allemandes. Au musée de la ville, où s’est rendu par la suite le prince, d’autres cérémonies et discours ont été prononcés, au milieu de ce musée consacré aux troupes aéroportées. Dans la même ville toujours, le prince a participé à une messe œcuménique, que le service de presse du palais a qualifié « d’émouvante ».

Cérémonie à Sainte-Mère-Église (Photo : Facebook/Palais princier de Monaco)

Le maire de Sainte-Mère-Église, M. Jean Quétier, a remis la médaille de la Ville au prince ainsi qu’un diplôme de Membre honoraire de l’association des Amis des Vétérans américains.

SAS le prince de Monaco a assisté à une messe œcuménique (Photo : Facebook/Palais princier de Monaco)

Le 7 juin, pour le troisième jour de sa vite, le prince, son beau-père et son cousin ont rejoint Saint-Lô. Au Centre hospitalier Mémorial France/États-Unis, il a assisté à la cérémonie d’inauguration d’une plaque hommage et au dépôt de gerbes en mémoire des vétérans américains. Pour l’occasion, l’hymne national monégasque a été joué, après les hymnes américain et français. Le prince a également prononcé un discours, juste après le survol des avions de l’US Air Force.

Le prince Albert et un vétéran (Photo : Facebook/Palais princier de Monaco)

Les Grimaldi entretiennent des relations privilégiées avec Saint-Lô depuis le 18e siècle. La baronnie de Saint-Lô appartenait à une riche famille bretonne installée en Normandie, la famille Matignon. En 1715, Jacques IV de Matignon épousa la princesse héritière de Monaco, Louise-Hippolyte Grimaldi, qui deviendra la souveraine de la principauté. Depuis lors, le souverain monégasque hérite également de la baronnie de Saint-Lô.

Christopher Le Vine est le cousin germain du prince. Il est le fils de Lizanne Kelly, sœur de la princesse Grace. Le fils de Christopher, Christopher Junior, est le parrain du prince Jacques de Monaco.

Les commémorations du D-Day ont commencé le 5 juin, au Royaume-Uni, avec les dirigeants des pays alliés qui se sont retrouvés à Portsmouth, où ils ont rencontré la reine Elizabeth qui a livré un discours poignant devant les vétérans. Le lendemain, le prince Charles et son épouse se trouvaient à Bayeux, de l’autre côté de la Manche, pour commémorer le 6 juin, jour du débarquement en Normandie, il y a exactement 75 ans. Plus discret, le prince Albert de

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr