Albert et Stéphanie de Monaco à bord de la Renault Floride de la princesse Grace

Le prince Albert II de Monaco a inauguré les nouveaux locaux de sa collection de voitures. Il s’est rendu sur les lieux avec sa famille, notamment sa sœur Stéphanie. Le prince Albert II a conduit sa sœur sur le port Hercule à bord de la Renault Floride ayant appartenu à leur mère.

Lire aussi : La virée à Vienne du prince Albert II de Monaco et de la princesse Caroline de Hanovre

Le prince Albert II au volant de la voiture de la princesse Grace avec sa sœur

Le prince Albert II et la princesse Stéphanie de Monaco se sont rendus sur le port Hercule à bord de la Renault Floride verte de la princesse Grace. Le chef d’État monégasque et sa sœur cadette ont inauguré le nouveau lieu d’exposition de la collection de voitures du prince Albert II.

Le prince Albert II est au volant de la voiture de la princesse Grace (Photo : Axel Bastello / Palais princier)
La Renault Floride de couleur vert Bornéo a été offerte à l’ancienne actrice (Photo : Axel Bastello / Palais princier)

La Renault Floride de 1959 a été offerte par le constructeur automobile à la princesse Grace. L’intérieur est habillé par le designeur italien Frua. La couleur de ce cabriolet est vert Bornéo. La princesse Grace a joué à merveille son rôle d’ambassadrice car les ventes de ce modèle ont explosé auprès des femmes au début des années 60. Selon Losange Magazine, le certificat de la voiture présentait déjà 1000 kilomètres au compteur au moment où elle a été remise à la princesse et le compteur affiche actuellement moins de 7000 kilomètres.

Le prince souverain et la princesse Stéphanie inaugurent la nouvelle collection (Photo : Axel Bastello / Palais princier)
La famille princière réunie pour couper le cordon du nouveau lieu d’exposition de la collection de voitures des princes de Monaco (Photo : Axel Bastello / Palais princier)
Le lieu offre un nouvel écrin plus moderne aux automobiles (Photo : Axel Bastello / Palais princier)

Le prince Abert et la princesse Stéphanie ont été rejoints par Louis Ducruet, le fils de Stéphanie, et par Andrea et Pierre Casiraghi, les fils de la princesse Caroline. Les neveux du prince Albert étaient curieux de découvrir ce nouveau lieu qui attirera très certainement les touristes. Les voitures font véritablement partie de l’ADN des Grimaldi, qui sont férus d’automobiles.

(Photo : Axel Bastello / Palais princier)

Lire aussi : Le Bal de la Rose 2022 plonge les Grimaldi dans les années 20 : une soirée folle pour la famille princière sans la princesse Charlène

La collection de voitures du prince Rainier III retrouve son éclat sur le port Hercule

Le prince Rainier III a commencé à collectionner les voitures à la fin des années 50. « Pendant plus de quarante ans, au gré des aubaines, des coups de cœur et des circonstances », l’ancien souverain monégasque s’est constitué « une collection considérable et intime de véhicules anciens », explique le musée.

Les neveux du prince Albert II ont assisté à l’inauguration des lieux (Photo : Axel Bastello / Palais princier)

Quand le garage du Palais princier est devenu trop petit pour garder la collection de voitures de plus en plus envahissante, le prince Rainier a eu l’idée de rendre sa collection visible au public et de l’exposer. En 1993, sa collection a rejoint des locaux situés sur les terrasses de Fontvieille.

Le prince Albert, la princesse Stéphanie et Andrea Casiraghi intéressés par l’histoire des voitures du prince Rainier (Photo : Axel Bastello / Palais princier)

Lire aussi : Albert II et Charlène de Monaco sereins : le couple princier partage une photo pour ses 11 ans de mariage

Il faut l’avouer, les locaux étaient quelque peu désuets. Le prince Albert II souhaitait redonner un éclat plus prestigieux aux voitures qu’il a héritées de son père et il est parti à la recherche d’un nouveau lieu pour accueillir sa collection. À présent, c’est en plein cœur de Monaco, là où passent aussi les Formule 1 du Grand Prix, que se trouve la collection de voitures.

Le prince Albert a possédé plusieurs voitures pour enfants lorsqu’il était petit (Photo : Axel Bastello / Palais princier)

La collection reste une collection, qui reflète les acquisitions d’un passionné et il ne s’agit pas d’un musée de l’automobile. Les visiteurs pourront donc être surpris par certaines voitures, en provenance de tous les continents et de toutes les époques. On retrouve par exemple une De DionBouton de 1903 à côté d’une Lotus F1 de 2013. La Lexus utilisée par le prince Albert le jour de son mariage avec la princesse Charlène est aussi exposée.

(Photo : Axel Bastello / Palais princier)

Ce 7 juillet, la veille de l’ouverture de la collection au public, le prince Albert, la princesse Stéphanie, Andrea Casiraghi, Pierre Casiraghi et Louis Ducruet ont déambulé entre les carrosseries de Rolls-Royce, Maserati ou encore Lamborghini.

(Photo : Axel Bastello / Palais princier)

Les autorités monégasques accompagnaient la famille princière lors de cette visite inaugurale. Une centaine de voitures d’exception sont présentées. La scénographie a été totalement repensée et elle fait appel à des techniques innovantes permettant de découvrir des images d’archives de la famille princière qui prend soin de ses voitures.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr