L’ancien roi de Malaisie déshérite son fils et répudie sa femme pour laquelle il avait abdiqué

Il y a quelques jours, nous apprenions que l’ancien roi de Malaisie demandait le divorce. L’actuel sultan de Kelantan Muhammad Faris Petra a demandé le divorce précipitamment, alors qu’en janvier 2019, il avait été contraint d’abandonner le trône de Malaisie, suite à la diffusion de photos compromettantes d’Oksana Voevodina, une jeune mannequin russe de 27 ans, avec laquelle il s’était marié en secret quelques mois plus tôt. Leur idylle n’aura duré qu’un an et ils sont les parents du petit Leon, âgé de 2 mois. Celle qui se fait aujourd’hui appeler Rihana Oksana et qui rêvait d’un grand avenir pour son fils, se voit répudiée depuis l’annonce du divorce, quant à son fils, il vient d’être déclaré non-dynaste.

Sur les réseaux sociaux, Oksana laissait croire qu’elle vivait un conte de fées avec Muhammad V

L’ancien roi de Malaisie demande le divorce après son mariage controversé

L’ancienne Miss Moscou s’est mariée en 2018 avec le sultan de Kelantan, l’un des sultanats qui forment la fédération de Malaisie et qui à cette époque avait été élu roi du pays. Après un mariage secret le 7 juin 2018, c’est une deuxième fête de mariage, quelques mois plus tard qui permettra d’apprendre la relation du roi, suite à la diffusion sur les réseaux sociaux de photos prises par des invités peu discrets. Quand le peuple malais, musulman et conservateur, a appris que leur roi s’était marié à un mannequin russe, ancienne star de la téléréalité dont des images la montrent en train de flirter avec un autre candidat dans une piscine, le roi Muhammad V a été contraint d’abdiquer. Celui-ci est néanmoins resté à la tête du sultanat de Kelantan. Tout semblait parfait entre les deux tourtereaux, Rihana Oxana Petra diffusant de nombreuses photos romantiques sur ses réseaux sociaux et une multitude de messages d’amour à son mari. Soudain, il y a quelques jours, la presse dévoile la demande d’un triple talaq, un divorce musulman.

Les images du mariage du roi de Malaisie ont fuité sur les réseaux sociaux
Muhammad V a dû abdiquer après la diffusion de ces images de sa femme qui participait à une téléréalité russe

Leon est soupçonné de ne pas être le fils de Muhammad V

Dans la foulée, le service de presse du Kelantan annonce que personne ne peut prétendre au titre de reine de Kelantan, ce qui met fin aux possibles revendications de la jeune femme, qui usait un peu trop facilement de titres dans ses publications sur Instagram. On peut lire par exemple sur son profil qu’elle qualifie son fils de « futur roi de Malaisie ». Si on ne savait pas exactement la cause du divorce jusqu’ici, on commence à apercevoir l’un des griefs que tient l’ancien roi à son épouse. Une source proche du palais vient d’annoncer que leur fils Leon venait d’être déshérité et que son ex-épouse ne pouvait porter aucun titre. Pire, Muhammad V soupçonne Leon de ne pas être son fils biologique.

https://www.instagram.com/p/BzLY5uqiCmZ/

Oksana perd toute chance d’obtenir un titre royal

Oksana aurait demandé un titre royal à son mari, qui lui aurait refusé, à cause de sa nationalité étrangère. Ce refus serait également à l’origine du divorce. Oksana a tenu à remercier ses fans sur Instagram, en postant un message en malais, accompagné d’une photo où elle tient son fils dans ses bras. « Je ne peux pas retenir mes larmes de couler en écrivant ceci… et je ne pense pas qu’il faille les retenir, car ce sont des larmes de joie et de gratitude. Je n’en reviens toujours pas d’avoir reçu tellement de gentils messages de votre part. Je tiens à dire à tous les Malaisiens que vous avez une grande âme. Vous m’avez reçue et soutenue, moi qui suis une femme étrangère, qui a grandi dans une culture différente. Je suis très fière du sang malais qui coule dans les veines de mon enfant. »

https://www.instagram.com/p/B0Mohx-CBNh/
https://www.instagram.com/p/ByrlX-nC7F9/

Malgré la sentence dynastique de Muhammad Petra, une source proche indique qu’il continuera à soutenir financièrement son ex-épouse et Leon. À l’heure actuelle, c’est le frère du sultan, Fais Muhammad Petra qui est l’héritier du trône (Tengku) du sultanat de Kelantan.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr