Le comte de Snowdon : les 60 ans du seul neveu de la reine Elizabeth II

Autrefois pourchassé par les paparazzis, l’ainé et fils unique de la défunte princesse Margaret, fête ses 60 ans en toute discrétion, ce 3 novembre 2021. David Armstrong-Jones, 2e comte de Snowdon est un aristocrate passionné d’art et créateur de meubles contemporains, proche de sa tante, la reine Elizabeth II.

Lire aussi : 50 objets de la princesse Margaret mis aux enchères : les prix s’envolent grâce à The Crown

David Armstrong-Jones fête ses 60 ans

David Armstrong-Jones est né le 3 novembre 1961. Il est le premier enfant de la princesse Margaret du Royaume-Uni, sœur de la reine Elizabeth II, et du photographe Antony Armstrong-Jones, créé 1e comte de Snowdon en 1961 par sa belle-sœur. Margaret et Antony auront aussi une fille, Lady Sarah, née en 1964.

David est né 5e dans l’ordre de succession, derrière le prince Charles, le prince Andrew, le princesse Anne, et sa mère, la princesse Margaret. Le quatrième enfant d’Elizabeth II, le prince Edward, est seulement né en 1964. Aujourd’hui, David Armstrong-Jones est 25e dans l’ordre de succession au trône. Il reste le premier dans l’ordre de succession à descendre de George VI et non d’Elizabeth II. Les 24 cousins devant lui dans l’ordre sont tous des enfants, petits-enfants ou arrière-petits-enfants de la reine Elizabeth II.

La reine mère Elizabeth rencontre pour la première fois son petit-fils David, dans les bras de la princesse Margaret avec le père, Antony Armstrong-Jones, 1e comte de Snowdon (Photo : The Times/News Syndication/ABACAPRESS.COM)

David porte le titre subsidiaire de son père, à savoir vicomte Linley, depuis sa naissance, comme le veut la tradition dans la noblesse britannique. La presse et la population britannique ont pris l’habitude de l’appeler David Linley. David a grandi très proche de la famille royale, suivant les cours à Buckingham avec son cousin du même âge, le prince Andrew. Il sera ensuite envoyé dans plusieurs prestigieux pensionnats britanniques et choisira de poursuivre ses études dans l’artisanat et l’ébénisterie.

David Armstrong-Jones et sa sœur, connue comme Lady Sarah Chatto depuis son mariage (Photo : Justin Tallis/PA Wire/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Le lien de parenté entre Elizabeth II et le prince Philip : Comment la Reine et son époux sont-ils cousins ?

Un aristocrate à la vie professionnelle et personnelle mouvementée

David Linley a fondé sa propre société d’ameublement, aujourd’hui appelée simplement Linley. Il a perdu le contrôle de sa société, en revendant ses parts pour 4 millions de livres sterling en 2012, pour éponger ses dettes. David est également devenu président de la maison de ventes aux enchères Christie’s, dont il occupe encore aujourd’hui la position de président honoraire pour la zone EMERI, qui regroupe l’Europe, le Moyen-Orient, la Russie et l’Inde. En parallèle, le neveu de la reine a aussi ouvert un restaurant et a fait des affaires dans la restauration.

La boutique Linley à Burlington Arcade (Photo : Wikimedia Commons)

Être le neveu de la reine a également porté préjudice à l’aristocrate, qui en 2007 s’est retrouvé au cœur d’un scandale dont il était la victime. David a fait l’objet d’un chantage qui a été révélé dans la presse. Ian Strachan et Sean McGuigan ont tenté d’extorquer 50 000£ à David en le menaçant de divulguer une vidéo compromettante où il apparait en train de consommer de la drogue et en plein acte sexuel. David a dénoncé les faits à la police et les deux hommes ont été condamnés à 5 ans de prison.

David Armstrong-Jones a épousé en octobre 1993 l’honorable Serena Stanhope, fille du 12e comte de Harrington. À l’époque du mariage, son beau-père était encore connu comme le vicomte Petersham. Serena Stanhope descend d’Henry FitzRoy, 1e duc de Grafton, fils illégitime du roi Charles II d’Angleterre.

Embed from Getty Images

David et Serena ont eu deux enfants : Charles et Lady Margarita, nés en 1999 et 2002. Charles étudie l’ingénierie industrielle et Margarita est joaillière. En février 2020, David et Serena ont annoncé leur séparation et avoir entamé les procédures de divorce.

David Armstrong-Jones, 2e comte de Snowdon, sa fille Lady Margarita Armstrong-Jones et sa tante, la reine Elizabeth II (Photo : Hannah McKay/PA Wire/ABACAPRESS.COM)

Antony Armstrong-Jones, l’ex-époux de la princesse Margaret est décédé en 2017. Son fils ainé, David a hérité de son titre de comte de Snowdon. Charles, le fils de David, porte le titre subsidiaire de vicomte Linley depuis lors. Antony Armstrong-Jones siégeait à la Chambre des Lords, comme le permettait son titre de pairie, jusqu’à la réforme de 1999 qui a fait perdre ce droit héréditaire à bon nombre de nobles. Toutefois, en 2018, David a tenté de retrouver une place à la Chambre des Lords, profitant d’une vacance de sièges chez les crossbenchers. Seuls les pairs héréditaires pouvaient accéder à ces sièges. Il a fini par abandonner cette idée, après de vives critiques compte tenu de sa proximité avec la famille royale.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr