Les 70 ans de la princesse Basma de Jordanie

La princesse Basma bint Talal de Jordanie fête ses 70 ans ce 11 mai 2021. La fille du roi Talal de Jordanie continue son travail en tant que Présidente du conseil d’administration du Fonds hachémite de Jordanie pour le développement humain, un poste qu’elle occupe depuis 1977.

La princesse Basma bint Talal est née le 11 mai 1951 (Photo : DR via Petra)

Lire aussi : Le prince Hamzah de Jordanie accueille son 6e enfant… qui est son premier garçon

La tante du roi Abdallah II fête ses 70 ans

La tante du roi Abdallah II célèbre ses 70 ans. Elle est la dernière des enfants du roi Talal et sa seule fille survivante. Née le 11 mai 1951, elle est la sœur cadette du roi Hussein, du prince Mohamed et du prince Hassan. Le prince Mohamed ben Talal est décédé il y a quelques jours. Le prince Hassan et la princesse Basma sont les deux derniers enfants du roi Talal toujours en vie. Talal et son épouse Zein sont également les parents de deux enfants morts à leur naissance.

La princesse Basma entourée de ses frères en 1952, après la mort de leur père et l’ascension du jeune Hussein sur le trône. Le nouveau roi Hussein tient son petit frère Hassan contre lui. Le prince Mohamed (décédé il y a quelques jours) est à l’avant plan (Photo : domaine public)

La princesse Basma a épousé le colonel Timmor Daghistani en 1970 avec qui elle a eu deux enfants, Farah et Ghazi Daghistani. Après son divorce, la princesse épousera Walid al-Kurdi avec qui elle a eu deux autres enfants, Saad et Zein Al-Sharaf al-Kurdi.

La princesse Basma (droite) et son ex-époux (gauche), au mariage de leur fille Farah Daghistani avec Saud Suleiman en 2004, en présence du roi Abdallah (près de sa tante) et de la reine Rania (Photo : Balkis Press/ABACA)

Lire aussi : Photos des funérailles du prince Mohamed ben Talal en présence de la famille royale de Jordanie

Une princesse engagée pour le développement

Depuis 1977, la princesse Basma occupe les fonctions de Présidente du conseil d’administration du Fonds hachémite de Jordanie pour le développement humain. En 1992, la princesse a créé la Commission nationale jordanienne pour les femmes (JNCW), «la plus haute entité officielle chargée de traiter les questions liées aux femmes et au genre, avec un accent sur la réforme législative et politique», explique l’agence Petra. En 1996, elle est devenue membre du conseil d’administration du Conseil de population aux États-Unis. La princesse Basma a été nommée ambassadrice honoraire du Développement humain du Programme des Nations unies (PNUD).

La princesse accorde son patronage à de nombreuses associations, comme les scouts et les guides de Jordanie, l’association des policières jordaniennes, des centres d’accueil pour femmes et enfants, plusieurs cliniques et autres fondations de santé publique. Elle se décrit comme une «défenseuse et partisane d’un développement durable centré sur l’humain». «Je suis fermement résolue à essayer de promouvoir le rôle des femmes, des jeunes et des communautés locales; qui ont tous un rôle essentiel à jouer pour façonner notre monde et notre avenir», explique la tante du roi Abdallah II.

Multirécompensée, la princesse Basma appartient à différents ordres dynastiques, aussi bien Grand-Croix de l’ordre d’Isabelle la Catholique en Espagne, que Grand-Croix de l’ordre royal de l’Étoile polaire en Suède, ou encore Grand-Cordon de l’ordre de la Couronne précieuse au Japon. En Jordanie, elle est récompensée du Grand-Cordon de l’ordre suprême de la Renaissance, un ordre fondé par son arrière-grand-père Hussein ben Ali, ancien chérif de La Mecque, devenu roi du Hedjaz en 1916.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr