90 ans de la reine Kesang Choden, reine grand-mère du Bhoutan

La reine Kesang Choden est née le 21 mai 1930. Elle fête aujourd’hui ses 90 ans. Elle est la mère du défunt roi Jigme Singye Wangchuck, grand-mère de l’actuel roi-dragon Jigme Khesar Wangchuck. À cette occasion, « la Nation offre sa sincère gratitude à Sa Majesté pour ses services dévoués et permanents au Bhoutan et à son peuple », indique la famille royale du Bhoutan.

La reine Kesang Choden avec son fils, le futur roi Khesar Singye Wangchuck (photo : Instagram/kingjigmekhesar)
Kesang Choden et son époux, à l’époque prince héritier Jigme Dorji Wangchuck (photo : Instagram/kingjigmekhesar)

La reine grand-mère du Bhoutan a 90 ans

La reine Kesang Choden est souvent appelée reine grand-mère du Bhoutan. Elle est non seulement la survivante de son époux, le roi Jigme Dorji Wangchuck, mais également de son fils, le roi Jigme Singye Wangchuck. Après avoir suivi une éducation stricte donnée par des nonnes irlandaises dans un couvent en Inde, elle a épousé en 1951, à 21 ans, le prince-dragon (Druk Gyalsey). Six mois plus tard, son époux monte sur le trône à la mort de son père. Elle devient reine du Bhoutan.

(photo : Instagram/kingjigmekhesar)

Anniversaire de l’épouse du roi Jigme Dorji Wangchuck

Son époux tomba malade jeune. En 1972, alors que le roi n’a que 43 ans, la reine Kesang Choden est nommée régente. La reine Kesang Choden accorda une partie importante des revenus de l’État au fonctionnement de la vie religieuse, au développement des arts, de l’architecture et de la culture. Son époux avait fait sa première crise cardiaque à 20 ans, et a séjourné pendant de longues périodes à l’étranger pour suivre des traitements médicaux. Au mois de juillet 1972, il meurt, et leur fils de 17 ans monte sur le trône. La reine continuera à épauler son jeune fils durant les premières années de son règne.

La reine Kesang Choden et le roi Jigme Dorji Wangchuck (photo : Instagram/kingjigmekhesar)

La reine Kesang Choden et son époux ont eu 4 filles et un fils, qui deviendra roi. Le roi Jigme Dorji, époux de Kesang Choden, était ouvertement polygame, comme il était de tradition. Leur fils, le sera aussi. Par contre, le roi actuel Jigme Khesar Wangchuck est le premier souverain à avoir indiqué qu’il souhaitait rester fidèle à sa femme. Le roi Jigme Dorji a eu deux autres fils et une fille d’une concubine, Yangki.

Le roi Jigme Khesar Wangchuck célèbre l’anniversaire de sa grand-mère

La reine Kesang Choden connaitra, après les 19 ans et 8 mois de règne de son époux, les 34 ans et 4 mois de règne de son fils. En 2006, son fils a abdiqué, en faveur de son propre fils. La reine mère Kesang Choden deviendra alors la reine grand-mère.

La reine grand-mère Kensang Choden assise au milieu, entourée de plusieurs épouses de son fils et de l’actuelle reine (en haut à gauche en rose), la reine Jetsun Pema (photo : Instagram/kingjigmekhesar)

À 90 ans, son petit-fils, le roi Jigme Khesar Wangchuck lui rend hommage en publiant plusieurs photos et un texte en son honneur : « Tout au long des moments charnières de l’histoire de notre pays, Sa Majesté Kesang Choden a apporté d’importantes contributions au bien-être du peuple bhoutanais et, aux côtés de feu Jigme Dorji Wangchuck, elle a contribué à faire entrer le Bhoutan dans la modernité. Profondément aimée et respectée, Sa Majesté demeure la véritable incarnation de la compassion, de la sagesse et de la grâce », écrit le Roi à propos de sa grand-mère.

« Les innombrables contributions de Sa Majesté au bouddhisme englobent la restauration et la préservation de nombreux monastères et sites patrimoniaux d’une profonde signification spirituelle et culturelle pour le Bhoutan. Le dévouement durable de Sa Majesté au Dharma sert à inspirer les générations. C’est un privilège spécial de reconnaître la grande dette de gratitude que nous devons à Sa Majesté d’avoir donné au Bhoutan, notre bien-aimé Quatrième Druk Gyalpo, Sa Majesté Jigme Singye Wangchuck ».

Source : Instagram

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.