L’archiduc Sigismond de Toscane à l’ordre de Malte avec ses enfants pour distinguer le grand maître

L’archiduc Sigismond de Toscane s’est rendu au palais Magistral de Rome à la fin du mois de mars pour rencontrer le grand maître de l’ordre de Malte. L’archiduc Sigismond était accompagné de ses fils, les archiducs Léopold et Maximilien, qui sont entrés dans l’ordre de Malte. Le grand maître Fra’ John Dunlap a, quant à lui, été distingué au sein de l’ordre de Saint Étienne.

Lire aussi : Échange de distinctions entre la famille impériale russe et l’ordre de Malte

Le grand-duc de Toscane remet l’ordre de Saint Étienne au grand maître de l’ordre de Malte

L’archiduc Sigismond d’Habsbourg-Lorraine, grand-duc de Toscane et archiduc d’Autriche, était en visite au siège de l’ordre de Malte, à Rome, le 22 mars 2024. Le prétendant au trône du grand-duché de Toscane était accompagné de ses trois enfants : l’archiduc Léopold (2001), l’archiduchesse Tatyana (2003) et l’archiduc Maximilien (2004). L’archiduc Sigismond, 57 ans, est l’arrière-arrière-petit-fils du grand-duc Ferdinand IV de Toscane.

L’archiduc Sigismond avec ses trois enfants (l’archiduc Léopold, l’archiduchesse Tatyana et l’archiduc Maximilien) au palais Magistral de Rome (Photo : Sovereign Order of Malta)

Lors de cette rencontre au palais Magistral de Rome, le grand commandeur Fra’ Emmanuel Rousseau, le grand chancelier Riccardo Paternò di Montecupo et le receveur du Commun trésor Fabrizio Colonna étaient présents. Les deux fils de l’archiduc Sigismond, les archiducs Léopold et Maximilien sont entrés dans l’ordre et ont reçu les insignes d’admission des mains du grand maître.

L’archiduc Sigismond de Habsbourg-Toscane en discussion avec le grand maître de l’ordre de Malte (Photo : Sovereign Order of Malta)

Lire aussi : Le prince héritier Leka, distingué par l’ordre de Malte, décerne l’ordre de Skanderberg au grand maître

La famille de Habsbourg-Toscane en visite au siège de l’ordre de Malte

Fra’ John Dunlap, 66 ans, est grand maître de l’ordre souverain de Malte depuis 2023. Le chef de la branche toscane de la famille impériale d’Autriche a remis la plus haute récompense dynastique de l’ancien grand-duché de Toscane au grand maîre de l’ordre de Malte. L’archiduc Sigismond, en tant que chef de famille est le grand maître des ordres dynastiques toscans. Il a remis les insignes de grand-croix de justice de l’ordre de Saint Étienne à Fra’ John Dulap. L’ordre de Saint Étienne et l’ordre de Saint Joseph sont les deux ordres dynastiques de la Maison grand-ducale de Toscane.

Remise des insignes de l’ordre de Saint Étienne à Fra’ John Dunlap (Photo : Sovereign Order of Malta)

Dans sa forme complète, la distinction est appelée ordre sacré et militaire de Saint-Étienne, pape et martyr. L’ordre date du 16e siècle et a été confirmé par bulle papale en 1562. L’ordre a pris le nom de Saint Étienne en mémoire de deux batailles importantes, victorieuses pour les Toscans, qui se sont déroulées le 2 août, jour de la Saint Étienne, l’une en 1537, l’autre en 1554.

Les archiducs Léopold et Maximilien ont reçu les insignes de l’ordre de Malte pour leur entrée dans l’ordre (Photo : Sovereign Order of Malta)

Lire aussi : La princesse Marie-Louise de Bulgarie distinguée par l’ordre de Malte

L’archiduc Sigismond est prétendant au trône du grand-duché de Toscane depuis la renonciation de son père en 1993. En 1555, la République de Sienne a été annexée à la République de Florence, formant le grand-duché de Toscane. Charles Quint offrit ce nouveau territoire à son allié, Cosme de Médicis, duc de la république de Florence, qui devint le premier grand-duc de Toscane. En 1737, le grand-duc Jean-Gaston meurt sans descendance. Comme convenu, c’est François de Lorraine, gendre de l’empereur Charles IV, qui devint grand-duc de Toscane, mettant fin à deux siècles de règne des Médicis. François de Lorraine est fondateur avec son épouse, l’archiduchesse Marie-Thérese d’Autriche, de la famille de Habsbourg-Lorraine.

Sigismon de Habsbourg-Toscane est l’arrière-petit-fils du dernier grand-duc régnant, Ferdinand IV (Image : Histoires Royales)

En 1790, c’est Ferdinand, le deuxième fils de l’empereur Léopold II, et non son aîné, qui succède en tant que grand-duc de Toscane, formant ainsi une branche cadette distincte de la branche principale des empereurs d’Autriche. Cette branche (appelée Habsbourg-Toscane) va régner sur la Toscane jusqu’à Ferdinand IV, lorsque le grand-duché de Toscane est annexé en 1860 au nouveau grand royaume d’Italie.

Bien que la famille de Habsbourg-Lorraine soit la deuxième dynastie régnante en Toscane, François de Lorraine était lui aussi un descendant de Cosme de Médicis par des ancêtres maternels. François de Lorraine était le fils de la princesse Elisabeth-Charlotte d’Orléans, petite-fille du roi Louis XIII. La mère de Louis XIII était Marie de Médicis, petite-fille de Cosme 1er.

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine a été concepteur-rédacteur et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français. Spécialiste de l'actualité des familles royales, Nicolas a fondé le site Histoires royales dont il est le rédacteur en chef. nicolas@histoiresroyales.fr