Les ballerines de la reine Victoria estimées à 3500 €

Une paire de ballerines ayant appartenues à la reine Victoria seront mises en vente prochainement. Les pantoufles de l’arrière-arrière-grand-mère de la reine Elizabeth II sont estimées pour le moment à 3000£, soit environ 3500€.

(Photo : Gareth Fuller/PA Wire/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Un soulier de Marie-Antoinette vendu 43 750 €

Les ballerines blanches à bandes dorées de la reine Victoria

Du 25 au 28 mai 2021, la maison de ventes Bellmans passera sous le marteau un ensemble de lots provenant de collections anglaises. Parmi ces lots, on y trouve un mégot de cigare à moitié fumé par Winston Churchill et ramassé par terre par un policier, explique l’agence PA, ainsi qu’une paire de ballerines portées par la reine Victoria.

Les ballerines blanches étaient des pantoufles ou des chaussures de danse portées par la Reine. Elles seront mises en vente le 26 mai, deux jours après le 202e anniversaire de sa naissance. Des bandes en or forment des rayures à l’avant des souliers et des rosettes surmontent les pantoufles doublées de cuir à l’intérieur.

Le modèle identique appartient aux collections du Met (Photo : Domaine public)

Lire aussi : Diadème et parure de diamants et saphirs de Stéphanie de Beauharnais aux enchères

Les ballerines ont été données en cadeau à la Maitresse des Robes de la Reine, Harriet Sutherland-Leveson-Gower, duchesse de Sutherland. Sa petite-fille, Lady Florence, a épousé Henry Chaplin, 1e vicomte Chaplin. Leurs descendants ont à leur tour hérité du sac contenant les ballerines. En 2000, la famille Chaplin s’était séparée des pantoufles lors d’une vente aux enchères. C’est ce nouvel acquéreur qui s’en sépare déjà, vingt-et-un an plus tard.

Les ballerines mesurent 23,5 cm de long, ce qui équivaut à une pointure 36,5. Ces ballerines, dessinées et conçues par Gundry & Sons, ont été fabriquées en plusieurs exemplaires. Il existe une paire qui appartient aux collections du Met Museum. Sur l’étiquette d’origine, qui est collée à l’intérieur des ballerines, on peut y lire l’inscription : «Gundry & Sons, cordonnier et bottier de la Reine, du prince de Galles, de la Famille royale, de la duchesse de Kent et de la princesse Charlotte des Belges, 1 Soho Square, Londres». L’étiquette à l’intérieur des ballerines appartenant au Met présentent un autre message, mentionnant notamment la «princesse Sophie» au lieu de la princesse Charlotte, ainsi que la «Reine douairière».

Intérieur des ballerines exposées au Met (Photo : Domaine public)

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr