Le chapelet porté par Marie Stuart à son exécution a été volé lors d’un cambriolage au château d’Arundel

Ce vendredi 21 mai 2021, des cambrioleurs sont entrés par effraction dans le château d’Arundel appartenant au duc de Norfolk. Ils ont pénétré dans le musée du château et sont repartis avec un butin estimé à 1 millions de livres sterling. Parmi les objets dérobés dans les vitrines se trouvait un chapelet porté par la reine Marie d’Écosse lors de son exécution en 1587.

Cambriolage au château d’Arundel du duc de Norfolk (Photo : Wikimedia Commons)

Lire aussi : Alexandre de Serbie choqué par le cambriolage au musée dédié au fondateur de la dynastie Karageorgévitch

Le chapelet porté par Marie Stuart lors de son exécution a été volé

Selon la BBC, les gardiens de nuit du château d’Arundel, situé dans le Sussex de l’Ouest, ont entendu l’alarme sonner à 22 heures 30 ce vendredi 21 mai 2021. Les voleurs sont entrés en brisant une fenêtre du château, qui venait tout juste de rouvrir ses portes au public 3 jours auparavant, après des mois de fermeture due à la crise sanitaire.

Ce chapelet ayant été porté par Marie Stuart le jour de son exécution le 8 février 1587 a été volé au château d’Arundel (Image : Arundel Castle)

Les cambrioleurs ont cassé une vitrine dans laquelle étaient exposés des trésors de l’histoire. Ils sont repartis avec un butin estimé à 1 million de livres, soit environ 1,16 million d’euros. Parmi les pièces volées, c’est un objet qui qui attriste plus les historiens pour sa valeur historique que sa valeur monétaire. Il s’agit d’un chapelet que portait la reine Marie d’Écosse le jour de son exécution. D’autres objets appartenant à la reine Marie 1e, comme un ensemble de tasses reçues en cadeau pour son couronnement, ont été volés.

Photo de la vitrine qui a été brisée et dont plusieurs objets ont été volés (Photo : Sussex Police)

«Le chapelet a peu de valeur intrinsèque en tant qu’objet en métal, mais en tant que pièce de l’histoire de la famille Howard et de l’héritage de la nation, il est irremplaçable», écrit la police du Sussex dans son avis de recherche. La photo ci-dessous a été prise la veille du cambriolage. Certains objets de cette vitrine ont été volés.

Lire aussi : Cambriolage de la villa italienne de la famille royale des Pays-Bas

Un butin d’1 million £ envolé au château du duc de Norfolk

«Nous exhortons toute personne disposant d’informations à se présenter à la police pour l’aider à rendre ces trésors là où ils appartiennent», a supplié le curateur de la collection. Une voiture abandonnée et incendiée a été retrouvée à moins de 15 kilomètres du château. Il pourrait s’agir du véhicule ayant servi aux cambrioleurs. «L’idée que ces objets, si soigneusement gardés à travers des décennies de guerre, de peste, de bombardements, d’incendies et du chaos général de la vie, soient perdus maintenant est trop difficile à supporter».

Représentation de l’exécution de Marie Stuart (Image : domaine public)

De nombreuses pièces de collection sont exposées au château d’Arundel, fief historique des ducs de Norfolk. Le titre de duc de Norfolk est le plus anciens titre ducal qui existe au Royaume-Uni. Il a été créé une première fois en 1397. Depuis le 14e siècle, le titre est associé à une fonction. Le duc de Norfolk est automatiquement aussi comte-maréchal. Aujourd’hui, le comte-maréchal est à la tête du collège des Hérauts, possède quoi qu’il arrive un siège à la chambre des Lords et est en charge de l’organisation des funérailles royales et des cérémonies de couronnement.

Edward FitzAlan-Howard, 18e duc de Norfolk, comte-maréchal (Photo : Wikimedia Commons)

Le rosaire de la reine Marie a donc été donné au comte-maréchal de l’époque, juste après son exécution. Les biens reçus ont été hérités de génération en génération et ces trésors étaient jusqu’à aujourd’hui exposés dans le château d’Arundel. Les ducs de Norfolk sont par tradition catholiques, ce qui les rend d’autant plus proches de Marie d’Écosse, une reine Stuart catholique. L’actuel et 18e duc de Norfolk est Edward FitzAlan-Howard. Il détient aussi 3 titres de comte, dont celui de comte d’Arundel, qui est le plus vieux titre comtal d’Angleterre.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr