Camilla sera « honorée » de devenir reine consort pour mieux servir les causes qu’elle défend

Le 6 février dernier, jour de l’anniversaire des 70 ans de règne de la reine Elizabeth II, Sa Majesté a publié un communiqué dans lequel elle réserve une place importante à la future génération. Elizabeth II demande notamment à ce que sa belle-fille, l’actuelle duchesse de Cornouailles, soit reconnue comme la reine consort durant le règne de son époux. Ce 24 février, l’intéressée a réagi à ce titre qu’elle est appelée à porter.

Lire aussi : L’héritier du Liechtenstein pourrait devenir le roi d’Écosse ?

Un titre de reine consort qui donnera plus de visibilité aux causes défendues par Camilla

Depuis le mariage du prince Charles avec Camilla Shand, en 2005, il était de coutume de dire que la nouvelle duchesse de Cornouailles refuserait le titre de reine qui lui serait proposé lors de l’ascension de son époux sur le trône britannique. Bien qu’il soit impossible, légalement, que l’épouse d’un roi ne soit pas reine, il est possible de demander à ne pas faire usage de ce titre.

Le 6 février 2022, alors que la reine Elizabeth II fêtait ses 70 ans de règne, elle a publié un communiqué pour clarifier la situation concernant le rôle de la prochaine reine, qui ne sera pas une reine régnante mais une reine consort. « Je souhaite sincèrement que, le moment venu, Camilla soit connue sous le nom de reine consort alors qu’elle continue ses loyaux services », avait écrit la reine il y a moins d’un mois.

La duchesse de Cornouailles espère pouvoir soutenir des causes jusqu’à la fin de sa vie et son travail sera d’autant plus visible grâce à son titre de reine (Photo :  Tolga Akmen/PA Wire/Abacapress)

Lire aussi : Le jour où Elizabeth II devient Reine : la reine Mary perd un troisième fils

La duchesse de Cornouailles vient d’accorder une interview à la journaliste Emma Barnett de Woman’s Hour, sur la BBC, dans laquelle elle réagit à cette annonce de sa belle-mère. « Bien sûr, c’est un grand honneur, on ne peut pas le voir autrement », a déclaré la future reine Camilla.

Surtout, pour la duchesse de Cornouailles, 74 ans, ce titre lui permettra de mettre d’autant plus en lumière les causes qui lui tiennent à cœur. Mélomane, lectrice invétérée, proche des vétérans et amie des animaux, la duchesse de Cornouailles a comme autre combat celui des violences faites aux femmes.

Son combat contre les violences conjugales sera d’autant plus visible lorsque son statut de reine accordera plus d’importance à ses engagements. « Vous savez, si je commence quelque chose comme ça, je ne vais pas abandonner en cours de route », explique-t-elle a propos de son engagement pour cette cause. « Je vais juste continuer à essayer d’aider des gens comme le fait Diana [Diana Parkes, ndlr]. J’espère que je devrais le faire toute ma vie ». Diana Parkes est la mère d’une femme tuée par son ex-mari, qui a fondé une association d’aide aux victimes de violences domestiques. Diana est le modèle de la duchesse de Cornouailles et c’est son combat qui l’a inspirée à s’engager, elle aussi, pour cette cause.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr